Par DDK | 13 Septembre 2011 | 3758 lecture(s)

Cyclisme Course sur route

Azzedine Lagab 5e derrière quatre Sud-africains

Le cycliste algérien Azzedine Lagab a pris la 5e place de la course sur route des 10e Jeux Africains de Maputo, derrière quatre Sud-Africains qui ont dominé de la tête et des épaules la course longue de 145,2 km, disputée dimanche en circuit dans la capitale mozambicaine. L’équipe algérienne composée de six éléments a tenu la dragée haute aux Sud-Africains durant les premiers tours, avant que ces derniers ne prennent le contrôle de la course en adoptant une stratégie d’équipe qui a porté ses fruits. Seul Lagab a pu résister jusqu’au 8 tour avant d’être lâché à son tour, en franchissant la ligne d’arrivée en 3h 39 50, avec 2 min 52 sec de retard sur les quatre Sud-africains rentrés en groupe, laissant Hoffman Nolan s’adjuger le vermeil, devant ses co-équipiers Thomson Jay (2e) et Van Rensburg Janse (3e). Le second Algérien Nabil Baz s’est classé à la 7e place en 3h 42 min 31 sec (soit à 5’32’’ du vainqueur. Quand à Benyoucef Abdallah, il s’est classé à la 13e place en 3 h 51’57’’, alors que Fayçal Hamza a pris la 27e place en 3h 57 41’’ à 20’42’’ du vainqueur. Enfin, Abdelbassat Hannachi a abandonné à 3 tours du sprint final, suite à une "mésentente" avec un des ses coéquipiers dans la stratégie adoptée par l’équipe durant la course, tout comme Abderrahmane Bourezza. Seuls 31 coureurs sur les 70 alignés au départ de la course ont pu terminer la course. Pour le directeur des équipes nationales, Reda Kahlal, le bilan général est positif, vu la supériorité des Sud-Africains, en obtenant deux médailles de bronze, dans la spécialité de la course contre la montre (individuel et par équipes). «La course d’aujourd’hui a été nettement dominée par les Sud-Africains. La performance de nos cyclistes est tout à leur honneur, vu leur manque de préparation dû aux contraintes du mois de Ramadhan», a-t-il déclaré à l’APS, en soulignant que la côte de 600 mètres a fait la différence entre les deux sélections. «Dans cette course longue de 145 km, les coureurs des autres pays n’ont pu soutenir le rythme imposé par les Sud-Africains, supérieurs sur tous les plans. Après avoir évalué notre niveau, nous allons continuer le travail dans de bonnes conditions pour progresser, et surtout préparer le prochain championnat d’Afrique prévu au mois de novembre prochain en Erythrée», a-t-il conclu. Il est à rappeler que les deux médailles de bronze algériennes ont été remportées par Azzedine Lagab et par l’équipe d’Algérie par équipes.

5.00