Bombe contre le QG des patriotes

Partager

Une bombe de fabrication artisanale de faible intensité a fait un mort et un blessé parmi des patriotes en faction non loin de leur caserne.

L’attentat s’est produit hier- matin aux alentours de 10h30, sur le chemin de wilaya reliant Aomar à Kadiria au lieudit El Krarib. Un endroit habituellement fréquenté par plusieurs dizaines d’automobilistes et des centaines de citoyens qui se rendent au marché hebdomadaire d’Aomar chaque mardi. Le bilan de cet attentat aurait pu être plus lourd car c’est à proximité du cantonnement des patriotes qui se trouve à moins de 500 mètres du centre- ville d’Aomar qu’a eu lieu l’explosion. Le patriote grièvement blessé a immédiatement été évacué vers l’hôpital de Lakhdaria où il a été amputé des deux bras. Son état est stationnaire et son pronostique vital ne serait pas engagé selon des sources hospitalières. Aussitôt après l’explosion, le périmètre a été entièrement quadrillé par les forces de sécurité qui ont enclenché une vaste opération de ratissage dans la région pour tenter de débusquer les terroristes auteurs de cet acte criminel. Le dernier acte terroriste enregistré dans la région au 18 novembre lorsque le gazoduc reliant Hassi R’mel à Dellys avait été ciblé près d’Oued Chhimi, dans la commune de Djabahia, au nord- ouest du chef-lieu de la wilaya de Bouira. Un acte de sabotage qui avait privé de gaz naturel des centaines de foyers des daïras de Lakhdaria et de Kadiria. A souligner que même si les actes terroristes sont en nette recrudescence dans la région, il n’en demeure pas moins qu’ils sont toujours autant meurtriers.

Anzar O.

Partager