Les Akbouciens à l’arrachée

Partager

Tous les ingrédients étaient réunis, samedi dernier, au stade Benalouache de Béjaïa, pour une très belle rencontre entre deux clubs voisins. Le stade s’est révélé trop exigu pour pouvoir accueillir la foule de supporters qui se sont déplacés en masse, pour soutenir leurs équipes respectives. Les inconditionnels des deux clubs ont créé une magnifique ambiance. Le duel tant attendu, s’est déroulé avec fair-play de la part des deux équipes. Il a donc mis aux prises la JS Akbou, un club évoluant dans le groupe de la régionale une et le RC Seddouk, une formation sociétaire de la division honneur, dans un match comptant pour les éliminatoires de la coupe d’Algérie. Chacune des deux équipes voulait à tout prix gagner. Finalement, le dernier mot est revenu fort logiquement aux Akbouciens qui ont su réaliser l’essentiel, leur qualification au prochain tour. Comme pour montrer qu’ils sont entrés sur la pelouse pour chercher la victoire, les poulains du président Chachaoua ont entamé la rencontre à la vitesse grand V et ont d’emblée porter le danger dans le camp de leurs adversaires. Les Akbouciens ont dominé toute la première mi-temps en concentrant le danger dans le périmètre de la défense seddoukoise, qui a tenu bon jusqu’à la 40’ de jeu. C’est le virevoltant avant-centre, Abdou, qui assomma les Seddoukois en mettant la balle dans leurs filets, en adressant un tir foudroyant, si bien que le gardien n’a pu que ramasser le ballon dans sa cage. De retour des vestiaires, les coéquipiers de Bénarab, certainement sermonnés par leur coach, ont fait preuve d’une ferme détermination de marquer un but. Ils ont élevé le rythme et pris un peu plus d’initiative, en imposant une certaine domination. Mais ni Djabari qui a raté un but tout fait, ni Taleb qui a vu son ballon mal ajusté frôler le poteau droit, ni Amsis qui est sorti presque face au portier Akboucien qui a pu dévier le cuir, n’ont pu marquer. La défense Akboucienne tint bon jusqu’au coup de sifflet final. Impressions de Kebbi Mohand, Président du RC Seddouk : «Malgré l’absence de pas moins de cinq titulaires, mes joueurs ont dominé toute la seconde partie. Les attaquants qui ont harcelé la défense adverse ont agi mais avec précipitation». Impressions de Terrah, l’ex président de la JS Akbou : «notre bonne préparation de l’inter saison s’est avérée payante. Nos joueurs furent excellents durant toute la partie et ont pu arracher la qualification en pliant le match dès la première mi-temps».

L. Beddar

Partager