Rencontre sur la violence dans le milieu scolaire

Partager

La violence scolaire sera au centre d’une rencontre qui sera organisée par la direction de l’Education de la wilaya de Tizi-Ouzou, en collaboration avec la direction de la santé.  Cette rencontre, prévue pour dimanche prochain, sera abritée par la Maison de la culture Mouloud Mammeri.  Le sujet, qui n’est pas des moindres, sera débattu en présence de spécialistes.  Ces derniers, dont des médecins et des enseignants, feront le tour de la question. Selon le secrétaire général de la direction de l’éducation, M. Lanak Med Akli, qui a annoncé l’événement, le programme mis en place est riche en conférences et débats sur la question de la violence dans les écoles. Des cas de violences, au niveau de différents établissements scolaires, seront abordés et étudiés lors de cette rencontre. Il faut dire que la violence au sein des établissements scolaire est un phénomène qui tend à prendre de l’ampleur.  Les principales victimes en sont bien évidemment les enfants qui subissent toutes sortes d’agressions physique et morales, de la part de leurs camarades, mais aussi, et dans la plupart des cas, de la part des enseignants et autres surveillants. Les conséquences de tels sévices peuvent être néfastes sur les enfants.  La violence verbale est également une forme très répandue de mauvais traitements aux enfants, sur laquelle les spécialistes vont se pencher lors de cette journée. Par ailleurs, un autre phénomène sera à l’ordre du jour de cette rencontre, ce sont les agressions dont sont victimes les enseignants eux-mêmes.

De nombreuses affaires ont en effet défrayé la chronique, dans lesquelles des professeurs où des directeurs furent agressés par des élèves ou leurs parents. La rencontre de dimanche prochain, au niveau de la Maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, sera ainsi l’occasion de tenter de trouver des solutions à ce problème. Les initiateurs de cette rencontre espèrent que celle-ci bénéficiera de la présence et du concours de beaucoup de parents d’élèves, afin que l’objectif tracé qui est la sensibilisation, soit atteint.

Tassadit. Ch.

Partager