Bouteflika «candidat naturel» du FLN

Partager

Le comité central du parti du Front de libération nationale a proposé, hier, lors de la session tenue sous la présidence de Amar Saïdani, la candidature de M. Abdelaziz Bouteflika à l’élection présidentielle, prévue en 2014.

Les membres présents ont approuvé à la majorité cette proposition du nouveau secrétaire général du parti. Dans la déclaration politique entérinée lors de ce conclave, les membres du comité central ont appelé le Président « à poursuivre le processus des réformes entamé depuis 1999 en révisant la Constitution ». L’option a été d’ailleurs confirmée et expliquée par Amar Saïdani, lors d’un point de presse tenu en marge de la cession. « C’est le président du parti. Il est normal qu’il soit son candidat à la prochaine présidentielle », a-t-il indiqué. Voilà qui ne manquera, sans doute, pas de faire réagir le camp des opposants qui ne cesse de rappeler, notamment ces derniers jours, que « les jours de Saïdani sont comptés à la tête du parti » et que le FLN n’avait pas encore choisi ou désigné son candidat à la présidentielle. C’est en effet désormais le comité central du parti qui a formulé la demande au Président de se porter candidat pour un quatrième mandat. A noter qu’à la fin des travaux de la rencontre d’hier, le comité central a également adopté le nouveau bureau politique du parti proposé par le secrétaire général. Le nouveau bureau est composé de Si Youssef Nehmoud, Amar Ouazane, Ahmed Boumehdi, Yamina Meftali, Rahali Abdelkader, Alioui Mohamed, Mazouzi Mustapha, Bachiri Mustapha, Hedjoudj Abdelkader, Kada Benaouda, Ali Merabet, Bouguetaya Sadek, Said Bouhadja, Bendaida Said, Moussa Benhamadi et Boualeg Mustapha. En somme, sans grandes surprises par rapport à la liste déjà ébruitée, précédemment, par les médias.

S. B.

Partager