Les agriculteurs satisfaits

Partager

Comme nous l’avions rapporté dans l’une de nos éditions du mois de novembre, au moment de la campagne de plantation de la pomme de terre d’arrière saison, les agriculteurs de Draâ El Mizan, notamment ceux du village de Draâ Sachem n’avaient pas manqué d’exprimer leur optimisme quant à la perspective d’une bonne récolte. Ainsi, leurs prévisions se sont avérées justes et les rendements sont, en effet, plus qu’appréciables. Cependant, les pluies incessantes du mois de janvier et de ce début de février  perturbent considérablement l’opération ramassage de la récolte. « Comme vous voyez, les surfaces cultivées sont plates avec et avec la terre argileuse qui retient l’eau, il est quasiment impossible d’y pénétrer et de récolter la production », nous dira un cultivateur de produits maraîchers qui ajoutera : « J’attend que mon terrain s’assèche un peu pour procéder à la récolte ». D’autres profitent de la moindre éclaircie pour lancer la cueillette. « Si nous ne procédons pas de cette manière, nous risquons de perdre toute notre récolte, d’autant plus qu’arrivée à maturité le produit risque d’être affectée par toute cette eau qui la rendra inconsommable et la fera prendre une autre couleur », nous confie un autre cultivateur. Par ailleurs, tous les jours, de nombreux camions immatriculés dans d’autres wilayas, appartenant à des mandataires, stationnent sur le bas côté des chemins avoisinants, attendant leur chargement. « Les mandataires raflent tout. Par contre, pour nous qui passons plusieurs fois par jour par là les cultivateurs refusent de nous vendre la moindre caisse. C’est aberrant ! », s’offusquent des automobilistes, surtout à la vue de ces dizaines de caisses déposées à proximité de la chaussée attendant d’être embarquées et prendre la destination d’autres wilayas.

E. M.

Partager