Des villageois ferment la mairie

Partager

À Draa El Caïd, ce sont les habitants d’une dizaine de villages qui sont montés au créneau et ont procédé à la fermeture, hier, du siège de leur mairie. Se sentant exclus des programmes de développement de la commune, ces derniers veulent attirer, par cette action de protestation, l’attention des autorités sur leurs conditions de vie. Ils revendiquent une meilleure alimentation en eau potable, l’implantation de structures de santé et la sécurité des citoyens et des biens. Selon l’édile communal, l’APC vient de bénéficier d’une enveloppe financière de 48 milliards de centimes, destinée à la réfection du réseau d’eau potable. Pour le domaine de la santé celui-ci reconnaît qu’une polyclinique est plus qu’indispensable mais il faut pour cela un choix de terrain et une étude à présenter pour la réalisation du projet. Il en est de même pour l’implantation d’une unité de sûreté. Au chef-lieu de wilaya, ce sont les jeunes employés par la direction de l’action sociale, dans le cadre du dispositif «Blanche Algérie», qui ont bloqué la route de la liberté à la circulation. Ils demandent le payement de leurs arriérés de salaire, de trois mois pour quelques uns et de six mois pour les autres. En bloquant cette artère principale située au cœur de la ville de Béjaïa, là où est situé le siège de la wilaya, les protestataires ont atteint leur objectif en engendrant, par cette action, des bouchons dans toutes les artères avoisinantes.

A. Gana

Partager