La moitié des prisonniers algériens suivent leurs études à distance

Partager

«L’Office national d’enseignement et de formation à distance (ONFED) a enregistré 455 000 élèves inscrits à la rentrée 2015/2016», a affirmé le directeur générale de l’Office, M. Abdelaziz Kara lors de son passage hier matin sur les ondes de la chaine I de la radio nationale. Pas moins de 60 000 candidats libres prendront part aux épreuves du Baccalauréat cette année, tandis que le nombre des détenus inscrits est estimé à 33 000 apprenants, soit l’équivalent de la moitié des prisonniers algériens. Pour ce qui est des candidats détenus dont le nombre a atteint 33 000 prisonniers, M. Kara a fait savoir qu’en vertu d’un accord conclu entre le ministère de l’Education et celui de la Justice, l’office présente des services éducatifs à cette catégorie et les soumis à une opération d’évaluation finale qui aura lieu les 3 et 4 mai prochain. En outre, l’intervenant sur la radio nationale a souligné que «les programmes adoptés par l’office national de l’enseignement et de la formation à distance sont conformes aux programmes de l’éducation». L’office, a-t-il dit, suivra toute réforme du système éducatif qui sera engagée par la ministre. L’office, ajoute la même source, offre également des cours de soutien aux élèves de différents âges et à toutes les franges de la société y compris un grand nombre de fonctionnaires dans les de différentes sociétés et administrations publiques qui veulent améliorer leurs connaissances, diversifier et améliorer leurs ressources pédagogiques. L’invité de la rédaction a indiqué que les cours dispensés par l’office sont conformes aux programmes officiels du ministère de l’Education nationale, et ce, de la première année du cycle moyen jusqu’en terminale. Néanmoins, les contenus se caractérisent par une spécificité propre à l’enseignement à distance. Il a tenu à affirmer que l’office ne compte pas sur les programmes des pays étrangers. Des moyens énormes et divers choix sont mis à la disposition des élèves qui doivent être titulaires d’un compte électronique. Selon lui, «la plate-forme d’enseignement de l’office contient 150 000 ressources pédagogiques, dont 17 000 cours vidéo, 14 000 cours en forme de document en PDF et des tests d’auto-évaluation et du tutorat pour l’accompagnement des apprenants à distance». Le DG de l’ONFED a noté que l’office sera contraint de changer ses programmes si la tutelle apporte de nouvelles réformes des programmes de l’éducation. Par ailleurs, M. Abdelaziz Kara a fait savoir que le site Web de l’Office national pour l’éducation et la formation comprend six sites. En plus du site général gratuit, l’office dispose de deux sites réservé à la plate-forme éducative destinée aux élèves des cycles moyen et secondaire. L’office, selon lui, enregistre entre 60 000 à 150 000 visiteurs par jour sur son site.

L.O.Challal

Partager