Cap sur la réhabilitation des réseaux AEP

Partager

Pour mettre un terme à la pénurie de l’eau potable dans les réseaux de distribution des différentes localités, qui s’accentue particulièrement durant la saison estivale, L’APC d’El-Esnam, à 13 Km au Sud-est du chef-lieu de la wilaya de Bouira, met le cap sur les réseaux AEP, en lançant différents projets de rénovation, d’extension et de réalisation de nouveaux réseaux. En effet, la réception de ces projets prometteurs permettra, à fortiori, de mettre fin au calvaire qu’endurent au quotidien des habitants de plusieurs villages, lesquels se trouvent confrontés à des pénuries de cette ressource hydrique. Par exemple, dans la localité de Tifrit, sise au Sud du centre-ville de ladite commune, la pénurie est due essentiellement à l’état défectueux d’une grande partie du réseau d’alimentation. Pour y remédier, un projet de réhabilitation a été lancé par la municipalité. Ainsi, c’est l’entreprise Hemmadi Mohamed, qui a été chargée de la réalisation du projet en question, et qui le livrera avant la fin de la saison estivale. Une enveloppe de 387 millions de centimes a été débloquée pour rénover le réseau de cette bourgade. Le second projet, consistant en l’extension du réseau AEP, concerne la localité de Thassala, située au Nord, non loin de la localité de D’hous. D’après M. Smaâil Âagoun, adjoint au maire d’El-Esnam, «il s’agit de l’extension à partir du réseau AEP récemment installé au niveau de la localité de D’hous. Ce projet concernera des habitations et différents enclos cultivés par leurs propriétaires, qui nous ont fait part précédemment de ce manque au niveau de leur localité». Pour ce faire, une enveloppe de 190 millions de centimes a été débloquée pour la réalisation des travaux d’extension, que l’entreprise ETB Arezki Yahia, chargée de sa réalisation, est censée livrer trois mois suivant l’ODS attendu, pour commencer les travaux. Dans le même contexte, notre interlocuteur nous apprend, que les autorités locales, dans l’objectif de renforcer l’alimentation en eau, ont accordé à l’APC un projet de réalisation d’un réseau AEP, au niveau de la localité d’Ighzer Abbas, près de Guemgouma. Une somme équivalante à 166 millions de centimes a été allouée à l’entreprise EURL BTPH Abderrahmane, qui se chargera de la réalisation du projet en question, laquelle devrait le livrer dans quatre (04) mois, et ce à compter de la date du lancement des travaux de réalisation qui débuteront bientôt si l’on croit le communiqué rendu public par l’APC de la susmentionnée localité. Par ailleurs, il revient à l’ADE de procéder désormais aux branchements des abonnés à partir du nouveau réseau, suivis de l’installation des compteurs de consommation d’eau, dont l’opération n’est cependant pas de mise en œuvre.

Aziz Cheboub

Partager