Le MOB s’enfonce

Partager

Le MO Béjaïa a concédé, avant-hier une défaite face à la JSS (1 – 0), la deuxième de suite à domicile depuis le début de la saison.

Les Béjaouis du MOB n’ont pas pu profiter de l’occasion de recevoir la formation de la JSS pour renouer avec la victoire en se faisant piéger au début de la seconde période par un but assassin de Djallit (48’) qui a scellé le sort de la partie pour renouer avec le succès après trois défaites d’affilées. Au classement, cette victoire de la JSS se traduit par une 7e place (10 pts), tandis que les Crabes reculent à la 9e position (9 pts). Les joueurs du MOB n’ont rien démontré tout au long de la partie d’avant-hier à part deux occasions nettes de scorer par Dehar (40’) et Amokrane (42’) que l’excellent gardien de la JSS, Nateche, a dégagé en corner. Le schéma tactique choisi par le coach français, Alain Michel, n’a pas dérangé l’avant-garde bicharie regroupée derrière en bloc. La tactique choisie aussi n’a pas réglé le problème de l’inefficacité de l’attaque où faire jouer deux attaquants de pointe l’un derrière l’autre n’a pas donné de solutions aux joueurs du milieu de terrain qui ne trouvent pas de soutien ni de demandeurs de ballon. Les camarades de Bouledieb ont réalisé, avant-hier, leur plus médiocre prestation depuis le début du championnat avec un manque flagrant du fond de jeu et d’initiatives. Après cette défaite, les Crabes ont déjà perdu huit points à domicile et ça sera très difficile de les récupérer à l’avenir, surtout pour une équipe qui a pour intention de jouer le maintien. Signalons que les supporters ont affiché leur déception à la fin du match en jetant des projectiles sur la main courante, chose qui peut engendrer un huis-clos surtout avec le pseudo-supporter qui a pénétré sur le terrain pour s’en découdre avec un cameraman de la télévision. Les dirigeants n’ont pas été épargnés par la furie des supporters qui les ont traités de tous les noms d’oiseaux, chose qui a poussé la majorité de ces derniers à quitter le stade avant même la fin du match. En plus du climat tendu dans les tribunes, des échauffourées ont éclaté dans les environs du stade où les services de sécurité étaient dans l’obligation d’utiliser les bombes lacrymogènes pour disperser la foule qui attendait les joueurs dehors. Signalons que la reprise des entraînements est programmée pour ce soir à 18h afin de préparer le prochain match face au DRB Tadjenant.

Z. H.

Partager