L’association “Les amis de Krim Belkacem” célèbre la journée du savoir

Partager

Ainsi, pour ce seize avril qui coïncide avec la journée du savoir, cette association a concocté un programme très riche en faisant participer les collégiens de la commune. Les quatre collèges, à savoir les frères Oudui du chef-lieu, le CEM Meddour Rabah de Tafoughalt, le CEM de Tachtiouine ainsi que le CEM de Tizra Aïssa ont été invités à une compétition qui a pour but de créer une émulation entre ces établissements dans le domaine des connaissances.

Les activités vont se dérouler à la maison de jeunes d’Aït Yahia Moussa ce mercredi durant toute la matinée. Contacté, le président de l’association, M. Omar Moussi, nous a parlé du programme de la journée. “Nous avons retenu quatre ateliers. Pour les “quatrième année”, c’est celui du savoir composé de questions pour les maths, le français, les sciences naturelles et l’histoire-géographie. Quant à la culture générale, ce sont les membres de l’association qui vont préparer les questions. Pour les 3e AM, il s’agira de chants ; pour les 2e AM, ce sera la poésie et enfin pour les 1res AM, un élève par établissement choisir un dessin qu’il exécutera durant toute la journée”, nous a-t-il confié avant de nous donner de plus amples explications : “Pour les questions, chaque établissement donnera les cinq premiers élèves des 4e AM, alors que pour la chorale chaque CEM présentera une troupe de huit élèves. Quant aux autres ateliers, un seul élève par établissement”. Notre source nous a appris par ailleurs que les dix meilleurs élèves de chaque établissement sont conviés à assister aux activités comme invités. Les jurys qui vont noter les participants sont déjà prêts. “Au terme des différentes compétitions, il y aura des prix à distribuer. Une collation sera offerte à l’assistance ainsi qu’à tous les invités”, a conclu notre interlocuteur. Ce n’est pas pour la première fois que cette association a organisé de tels évènements. En tout cas, cela n’est que dans l’intérêt de ces élèves, lesquels ne sont qu’à quelques semaines des examens de fin d’année.

Amar Ouramdane

Partager