Un soldat succombe à ses blessures

Partager

Un militaire évacué par hélicoptère quelques minutes après l’attentat terroriste ayant visé le siège du secteur militaire de Bouira vient de succomber à ses blessures à l’hôpital de Aïn Naâdja. Pour rappel, les quatre soldats grièvement blessés avaient été transférés vers les hôpitaux de Tizi-Ouzou et de Aïn Nâadja. C’est du moins le bilan annoncé par des sources officielles; tandis que d’autres évoquent le chiffre de neuf militaires gravement atteints par l’explosion. Le décès de cet élément de l’ANP allonge ainsi la liste des victimes de ce double attentat qui se solde par la mort de 13 personnes, dont 11 jeunes topographes algériens qui exerçaient pour le compte de la SNC Lavalin.

A. O.

Partager