Hold-up à l’américaine et un butin estimé à 260 millions volé

Partager

Selon les informations en notre possession, tout a commencé vers 10 heures quand le véhicule léger qui transportait les assaillants (et dont le marque n’a pas été précisée) s’est immobilisée à hauteur de l’agence postale.

Toujours selon nos sources, trois hommes armés sont ensuite descendus de la voiture et se sont directement dirigés vers la poste Deux d’entre eux font irruption dans la poste tandis que le troisième est chargé de monter la garde à l’extérieur. Les deux premiers assaillants, exhibant leurs kalachnikovs somment les guichetiers et les quelques personnes se trouvant sur les lieux de faire à profil bas et à se maintenir à l’écart avant d’obliger le receveur à ouvrir les coffres-forts. Aucun détail précis sur ce qui s’est exactement déroulé dans la poste en ce moment-là n’a filtré. Ce qui est sûr, par contre, c’est que les assaillants ont quitté les lieux au bout d’un quart d’heure emportant avec eux la coquette somme de 260 millions de centimes. Lors de leur fuite, les auteurs de l’attaque à main armée, et pour faire diversion au cas où ils seraient poursuivis, se sont scindés en deux groupes : le premier a pris la clé des champs à bord du même véhicule léger dans lequel ils étaient venus, tandis que le second s’est enfui à bord d’un fourgon de transport de voyageurs, obligeant son propriétaire à les conduire à ce qui devrait être leur point de chute. Inutile de dire que les assaillants s’étaient déjà dispersés dans la nature au bout de quelques minutes. Les forces de l’ordre ont toutefois lancé une opération de recherche pour tenter de retrouver leur trace.

Ahmed B.

Partager