“Rééditer ces résultats au championnat arabe”

Partager

Lors du championnat national des cadets et juniors qui s’est déroulé à Tlemcen du 29 juin dernier au 1er juillet, l’étoile montante du club de l’AMC Béjaïa, en l’occurrence Meddourene Faycal, a offert à son club deux médailles d’or en longueur et triple saut.

La Dépêche de Kabylie : Quel est votre sentiment après avoir décroché ces deux médailles d’or ?

Faycal Meddourene : Je suis très content pour le résultat et non pour les performances, j’ai pu décrocher 2 médailles d’or, une au saut en longueur avec 6.95 m et l’autre au triple saut pour 14.80 m. Honnêtement, je ne suis pas vraiment satisfait de cette performance, car je n’ai pas pu réaliser les minimas au championnat du monde.

Sincèrement, vous attendiez-vous à ces résultats ?

Je m’attendais un peu à mieux surtout au 200 m plat où je suis entré à la 4e position, car c’était un peu difficile. Au triple saut, malgré une médaille d’or, la performance ne m’a pas plu, car j’avais les capacités de faire mieux.

Je m’attendais à ce qu’on décroche la médaille d’or au 4×400 m, mais dommage qu’on est tombé sur un quatuor du GSP en super forme et je suis plus triste d’être disqualifié sans qu’on le sache ; on est venu récupérer nos médailles d’argent, et à notre grande surprise, on nous annonce sur le podium qu’on est disqualifiés, c’est vraiment désolant.

Vous allez prendre part ces jours-ci au championnat arabe scolaire, quels sont vos objectifs ?

On ira au Liban dans quelques jours pour prendre part au championnat arabe scolaire et au match méditerranéen qui aura lieu incessamment, mon objectif principal est de faire de bons résultats afin d’oublier un peu les résultats de Tlemcen. Pour l’année prochaine, je viserai le championnat d’Afrique.

A qui dédiez-vous ces médailles ?

Je dédie ces deux médailles d’or à toute ma famille, mon père et ma mère, mes amis, mon entraîneur Ryad Aït Ahmed, et tous les dirigeants de l’AMCB.

Entretien réalisé par Zahir Hamour

Partager