Accueil A la une Kamel Eddine Fekhar enterré hier à El Alia

Alger - Une foule nombreuse présente

Kamel Eddine Fekhar enterré hier à El Alia

338

Une foule nombreuse a assisté, hier, à l’enterrement du militant Kamel Eddine Fekhar, qui s’est déroulé dans une ambiance de consternation au carré Ibadite du cimetière El Alia, à Alger. Décédé le 28 mai dernier à l’hôpital universitaire de Blida après une grève de la faim, il a rejoint ainsi hier sa dernière demeure en présence des siens. Le choix d’être enterré à Alger, Kamel Eddine Fekhar l’avait fait de son vivant et sa famille a fait en sorte que sa dernière volonté soit respectée, explique un de ses frères qui étaient au chevet du cercueil avec les deux jeunes enfants du défunt.

À côté d’eux, étaient présents aussi, pour recevoir les condoléances de l’assistance, les amis du défunt dont son avocat maître Salah Debouz, qui a promis de poursuivre l’affaire Fekhar jusqu’à «l’éclatement de la vérité». Il y avait, en outre, ses camarades de lutte venus tous pour jeter un dernier coup d’œil sur la dépouille mortuaire. En plus de ce beau monde, on a constaté la présence de plusieurs personnalités politiques, des figures du mouvement citoyen, ainsi que d’autres militants de la cause berbère.

La tenue traditionnelle mozabite, portée même par des gens qui n’appartiennent pas à cette communauté en guise de solidarité, était imposante sur les lieux avec l’emblème berbère. A noter qu’après la cérémonie publique, feu Kamel Eddine Fekhar a été enterré dans l’intimité familiale vers 15 heures.

K. H.