Accueil A la une Les Canaris respirent

LIGUE 1 - (9e journée) JSK 1 – ASAM 0

Les Canaris respirent

1248

La JSK a renoué hier avec la victoire, en s’imposant par 1 but à 0 face à l’AS Aïn M’lila, pour le compte de la 9e journée du championnat de Ligue 1. Un succès salvateur pour les Jaune et Vert qui ont réussi ainsi à mettre fin à l’hémorragie après deux défaites de suite, contre l’ASO (1 – 0) et le CSC (3 – 1), et surtout à soigner leur capital en engrangeant leur treizième point, gardant ainsi le contact avec le podium, eux qui comptent un match en retard à livrer lundi prochain chez l’USMBA.

Dans une rencontre qui s’est jouée au stade du 1er novembre d’El Harrach, loin des regards des supporters en raison de la sanction du huis clos infligée par la LFP au club kabyle suite aux incidents du match JSK – CRB, les hommes d’Hubert Velud ont fait l’essentiel en s’imposant par la plus petite des marges face à une coriace équipe de l’ASAM, drivée par l’ex-coach des Canaris, Azzedine Aït Djoudi. Décidés à se racheter auprès de leurs supporters, déçus par les deux derniers échecs en championnat, les joueurs de la JSK n’ont pas mis beaucoup de temps pour ouvrir le score à la 10e minute par l’intermédiaire de l’avant-centre Hamza Banouh.

Titularisé en pointe aux côtés de Hamroune et Bounoua, l’ex-attaquant de l’ESS, bien servi par son camarade Benchaira, n’a pas raté l’occasion pour mettre le ballon au fond des filets du gardien Boultif. Un but qui libéra les joueurs kabyles qui ont continué à jouer la carte offensive, sans pour autant concrétiser les nombreuses occasions devant une équipe de l’ASAM, très accrocheuse. Évoluant sans pression, les gars d’Aïn M’lila se sont créé quelques occasions, notamment grâce au jeune latéral droit Guemroud, qui s’est illustré par ses nombreuses incursions offensives, mal exploitées par ses coéquipiers Dahar et Tiaiba devant les bois de la JSK.

En seconde mi-temps, la JSK, dont l’effectif a été complètement remanié par rapport au dernier match contre le CSC avec l’incorporation de quatre nouveaux joueurs, à savoir le gardien de but Benbot à la place de Salhi, le latéral droit Mebarki qui a pris la place de Belaili, le jeune Iratni incorporé au milieu en l’absence de Addadi et le meneur de jeu Bounoua qui a retrouvé sa place après plusieurs matchs sur le banc, a continué à presser son adversaire en voulant ajouter le deuxième but libérateur. Mais encore une fois, les attaquants kabyles ont excellé dans les ratages.

Heureusement qu’en face, les capés de Azzedine Aït Djoudi n’ont pas eu le bon reflexe devant les bois kabyles en ratant par deux fois l’occasion de remettre les pendules à l’heure par Dahar et Tiaiba dans le dernier quart d’heure où l’ASAM a jeté toutes ses forces en attaque sans pour autant changer rien au tableau d’affichage, au grand bonheur des Kabyles qui renouent enfin avec la victoire.

Dans les deux autres matchs disputés hier après-midi, le NAHD et l’USMA se sont également imposés, respectivement au stade de Dar El Beida contre la JS Soura (1 – 0) et au stade 8 mai 1945 de Sétif face au NC Magra (2 – 1). Grâce à ce succès, l’USMA engrange son dixième point avec un match en moins à disputer contre la JSS qui reste à la 3e place avec 13 points. Pour sa part, le NC Magra se voit relégué à la 12e place avec 8 points. Le NAHD, qui renoue avec le succès après trois défaites de suite, se hisse lui à la 7e place avec 10 points au compteur.

A. C.