Accueil A la une Les enseignants gèlent «temporairement» leur grève

ÉDUCATION - Apaisement dans les primaires

Les enseignants gèlent «temporairement» leur grève

240

La Coordination nationale des enseignants du primaire a décidé de geler «temporairement» son mouvement de grève, qui a duré plusieurs semaines. Cette décision a été prise suite à la concertation avec tous les coordinateurs de ladite organisation syndicale, au niveau national. «On a décidé de geler le mouvement de grève temporairement, en attendant la deuxième réunion des membres de la Coordination, prévue durant les vacances d’hiver, qui vont décider des actions à mener à l’avenir», lit-on dans le communiqué rendu public par cette entité syndicale.

Cette dernière a décidé également de programmer les examens du premier trimestre. En revanche, elle appelle ses adhérents à reprendre la protestation chaque lundi, après les vacances solaires. Il est utile de souligner que les enseignants du primaire avaient déclenché leur mouvement de grève au mois d’octobre dernier dans le but d’exiger l’amélioration de leurs conditions socioprofessionnelles. De son côté, le ministère de l’Éducation nationale a fait état, jeudi, d’une série de mesures prises afin de répondre aux doléances des enseignants grévistes.

Il s’agit, entre autres, de la mise en place des équipes nationales spécialisées pour «élaborer des fiches pour tous les niveaux d’enseignement, en vertu d’une circulaire rendue publique le 2 décembre courant». Ces équipes seront supervisées, a poursuivi la même source, par le Centre national des documents pédagogiques (CNDP), et encadrées par le Conseil national des programmes (CNP), l’Inspection générale de pédagogie (IGP) et la Direction de l’enseignement fondamental. «Les fiches en question devraient être exploitables sur la plateforme numérique de l’Éducation nationale à compter de février 2020», d’après le ministère de tutelle.

Ce dernier a aussi fait savoir qu’il s’attèlera à «rembourser les enseignants ayant dispensé, en dehors des heures officielles, des cours de soutien aux élèves souhaitant perfectionner leurs compétences, notamment ceux de la fin du cycle primaire». Le département de Belabed a annoncé en outre «la régularisation de la situation des professeurs formateurs, en continuant à adopter le système de promotion automatique aux grades de professeur principal et professeur formateur dans les trois paliers de l’enseignement».

Samira Saïdj