Accueil A la une L’hommage des artistes aux personnels soignants

Tizi-Ouzou

L’hommage des artistes aux personnels soignants

1361

Une chaîne de solidarité s’est créée dans la wilaya de Tizi-Ouzou, durant cette période de pandémie de Coronavirus, pour soutenir tous ceux qui interviennent dans la lutte contre la propagation du Covid-19 et notamment les personnels soignants.

Aux comités de villages et associations qui fabriquent des masques et combinaisons de protection au profit des employés des structures de santé, se sont joint les artistes qui, à travers les réseaux sociaux, utilisent leur talent pour rendre hommage à tous ceux qui s’exposent au danger afin de veiller sur la santé des citoyens, appelant par la même occasion au respect des mesures de prévention contre la propagation du virus Corona.

Les chanteurs Djilali Hamama, Zedek Mouloud, Gaya Bekdache, Saïd Amini, sont parmi les artistes qui ont composé des chansons abordant l’actualité et pour notamment rendre hommage au corps médical qui est au cœur de la maladie. Ils ont aussi lancé à travers ces chansons des appels insistants au confinement pour stopper la pandémie.

Dans sa chanson Djilali Hamama invite les gens à rester chez eux et à faire preuve de patience expliquant que le confinement est la seule solution pour stopper la propagation du Coronavirus. En sous titre de son clip il écrit  »Une pensée aux victimes du Coronavirus à travers le monde et prompt rétablissement à tous les contaminés ». La chanson se termine sur une note d’espoir quant à la fin de la pandémie.

L’Artiste Gaya Bekdache a, pour sa part, interprété la chanson « Tarwi Tebarwi » du défunt Silmane Azem dont les paroles ont été adaptées par Khelifa Graichi pour traiter du Covid-19.

Soulignant la nécessité du confinement, il lance un appel à la solidarité pour dépasser cette crise sanitaire. Un vibrant hommage est rendu à travers cette chanson aux scientifiques et aux soignants qui font face à la pandémie ainsi qu’à tous ceux qui s’impliquent dans cette lutte dont les organisations de la société civile.

Zedek Mouloud a, quant à lui, composé jusque là deux chansons sur la pandémie. La première, intitulée « Yir Attan » (dangereuse maladie) chantée avec ces deux enfants appelle au confinement et rappelle les mesures barrière contre la propagation du Covid-19 tout en rendant hommage au corps médicale pour son combat quotidien contre le coronavirus.

La seconde titrée « Ayimdukal » (O mes amis), est un hymne à l’espoir, il aborde les retrouvailles après la fin de la pandémie et du confinement.

D’autres chanteurs à l’instar de Ferhat Medrouh, Ali Amrane, Akli D, Lounis Ait Menguellet, Rabah Asma et le groupe Yesnas, ont opté pour un autre concept qui consiste à faire des live à partir de chez eux, en interprétant à chaque fois une de leurs chansons et parfois même en partageant des tubes inédits, afin de d’accompagner les citoyens dans leur confinement.

Un hommage est rendu par ces artistes aux personnels soignants et aux autres corps (protection civile, sécurité) et organisations de la société civile, qui sont mobilisées pour stopper la pandémie et aider les autres.

Par ailleurs, d’autre personnalité du monde culturel dont la poétesse Nouria, le comédien Amar Benkaci, le réalisateur Amar Tribeche, et les caricaturistes Saïd Guezout, Lynda Chelabi, Aouche Ferhat, Si Hadj Mohand Amina et Hadibi Nadia, le peintre (peinture digitale) Hocine Kerdja, le dessinateur Ikhou Yanik, la photographe Fillai Fatima, se sont eux aussi impliqués dans cette campagne de sensibilisation, tout en rendant hommage au corps médical, qui est la ligne de défense arrière du système de santé dans notre pays.