Accueil A la une «On vise la victoire face à l’ESS»

HUBERT VELUD, entraîneur de la JSK

«On vise la victoire face à l’ESS»

377

Le coach Hubert Velud a animé un point de presse, avant-hier après-midi, au siège de la JSK. Le conférencier a évoqué plusieurs points concernant le club. Il est revenu, en effet, sur la brillante qualification à la phase des poules de la ligue des champions réalisée face à Horoya Conakry, sur le tirage au sort et les ambitions de son équipe lors de la phase des poules. Le coach a parlé aussi du match face à l’ESS et du son report de 24h, de cas de certains joueurs blessés, du renforcement de l’équipe ainsi que sur d’autres points.

D’emblée, Velud est revenu sur cette qualification, estimant qu’elle s’est réalisée grâce à la solidarité du groupe au cours de la confrontation. «Le match était très difficile. On a maîtrisé la première mi-temps jusqu’à l’expulsion de l’un de nos joueurs, mais malgré cela, les joueurs se sont accrochés jusqu’à la fin. C’est grâce à cette solidarité du groupe qu’on s’est qualifiés face à une grande équipe de Horoya», a déclaré Velud avant d’ajouter : «On s’est préparés aux penaltys mais aussi à tous les facteurs, y compris l’arbitrage pour cette rencontre. On était prêts à affronter toutes les difficultés. On était solides mentalement et on s’est qualifiés au prochain tour». Concernant le cas des joueurs Banouh, Bounoua et Juma, le coach a apporté les précisons suivantes : «Le joueur Banouh est prêt et il sera de la partie, contrairement à Juma qui ne sera pas concerné par le match. Quant à Bounoua, on tranchera sur sa participation prochainement».

«Le report du match nous arrange»

Questionné sur la prochaine rencontre face à l’ESS, une équipe qu’il a déjà drivée par le passé, Velud a affirmé : «Je suis très heureux de retrouver l’ESS. C’est ce club qui m’a permis de lancer ma carrière en Afrique et je suis reconnaissant. Cependant, on doit gagner ce match». Revenant sur la défaite concédée face au CRB, Velud a apporté des détails importants à ses yeux : «Je ne suis pas en train de trouver des excuses à cette défaite mais le fait que Bounoua et Banouh ont contracté des blessures, cela nous a vraiment perturbés. J’ai eu du mal à trouver les solutions malgré que j’ai incorporé Hamroune que je voulais préserver pour le Horoya en plus de Souyed», a-t-il souligné.

Interrogé sur la préparation de son équipe pour le match face à l’ESS et le report de cette rencontre à dimanche au lieu du samedi, le coach Velud dira : «On prépare convenablement ce match face à l’ESS et les joueurs récupèrent pour cette rencontre. Le report de la rencontre est une bonne chose et on saura prêts pour ce rendez-vous», a précisé Velud. Concernant le match en lui-même, Velud a affirmé que ses poulains joueront avec la ferme intention de gagner les trois points de la confrontation : «Le match face à l’ESS est très important pour la suite du parcours. On remobilise le groupe et on abordera le match avec la ferme intention de gagner les trois points», a promis l’entraîneur de la JSK.

«L’équipe a besoin de renfort»

Par ailleurs, interrogé si son équipe a besoin de renfort pour la phase des poules, Velud a répondu par l’affirmative. «On a eu des blessés et j’ai constaté une baisse de forme de l’équipe ce qui m’inquiète. C’était aussi le cas lors du match face au CRB. On ne peut pas jouer une saison avec 12 ou 13 joueurs mais on doit avoir 16, 17 ou 18 joueurs du même niveau. L’équipe a besoin d’un renfort de trois à quatre joueurs pour prétendre à aller loin», a expliqué Velud. En dépit que le portier Abdelkader Salhi a réussi un très bon match face à Horoya, le coach estime, cependant, que son portier n’a pas encore atteint son meilleur niveau. «Après quelques matchs, j’ai estimé que je devais faire jouer Salhi face à Horoya.

Cependant, le joueur n’est pas à 100% de son niveau et j’espère qu’il atteindra son meilleur niveau rapidement», a ajouté Velud. Interrogé sur le tirage au sort et les chances de son équipe lors de la phase des poules, l’entraîneur a avoué que son club n’est pas favori. Néanmoins, il affirme que son club fera tout pour réussir un bon parcours et pourquoi ne pas créer une surprise devant les équipes favorites. «C’est normal qu’on se trouve dans le quatrième chapeau car la JSK n’a pas joué cette compétition de ligue des champions depuis neuf ans. Il faut être réaliste, on n’est pas favoris par rapport aux géants de l’Afrique. Néanmoins on fera tout pour créer la surprise. On fera tout pour passer au prochain tour de cette compétition», a précisé le conférencier.

M. L.