Accueil A la une Près de 800 enfants circoncis au CHU

CHU DE TIZI-OUZOU - Moyens humains et matériels mobilisés et fête au rendez-vous

Près de 800 enfants circoncis au CHU

1435

Une ambiance de fête et de mobilisation dans l’agresse règne ces derniers jours au CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou où près de 800 enfants sont inscrits pour circoncision. «L’opération se déroule dans de très bonnes conditions et se prolongera même au-delà de l’Aïd pour dépasser largement ce chiffre avec les nouvelles sollicitations reçues à la dernière minute», indique Dr Nemmar, directeur des activités médicales et paramédicales qui coordonne l’opération.

Les cours et les parkings de l’hôpital universitaire de Tizi-Ouzou, sis au cœur de la ville, sont bariolés de couleurs. Des couleurs des belles robes des femmes accompagnant leurs enfants vêtus de blanc et d’une tunique rouge, pour célébrer l’un des heureux événements qu’un garçon vit durant sa vie. Depuis dimanche dernier, le CHU Nedir Mohamed ne désemplit pas. C’est que les moyens humains et matériels mis en place depuis plusieurs jours déjà pour accueillir les enfants à circoncire sont à la hauteur de l’évènement.

Un évènement qui requiert beaucoup d’attention, pour pouvoir offrir aux parents et accompagnateurs de l’espace, mais aussi des garanties quant au respect des normes sanitaires exigées dans les opérations de circoncision. Au premier jour, 13 enfants, pris en charge socialement par l’association «Espoir de l’enfant» ont tous été circoncis au niveau du bloc opératoire du pavillon des urgences chirurgicales. Une équipe bien étoffée en chirurgiens, médecins et infirmiers était déjà sur place dans l’attente de l’arrivée des premiers concernés.

L’on s’enquiert d’abord de la propreté des lieux, des ustensiles et matériels opératoires avant d’ouvrir les portes pour accueillir les premiers «servis». Mardi, le nombre monte en flèche pour atteindre 70 chérubins, tous de la région de Mâatkas, ramenés sous l’égide du Croissant rouge algérien. Deux services sont entièrement réquisitionnés pour pouvoir garantir dans les normes requises ces 70 actes chirurgicaux en une demi-journée seulement. Il faut signaler ici qu’en matière de chirurgie, notamment pour les personnes vulnérables, l’acte d’opérer n’est pas recommandé en soirée.

D’où la mobilisation pour cette journée de mardi des services de la chirurgie viscérale (chirurgie générale) et celui de la CCI, personnel et matériels au grand complet. «Nous avons sur le registre près de 800 enfants à circoncire dans les différents services du CHU. C’est une grande opération pour laquelle nous nous sommes mobilisés depuis plusieurs jours afin d’assurer les moyens humains et matériels nécessaires à ce genre d’opérations qui impliquent toute la famille de l’enfant, afin de lui assurer un évènement dans la joie.

Pour cela, et compte tenu de la délicatesse de l’acte lui-même, nous n’avons pas lésiné sur nos efforts afin de garantir et sécuriser l’acte chirurgical à ces enfants», dira Dr Abderrahmane Nemmar, précisant que le CHU est sollicité chaque année, notamment par les associations, les APC et le Croissant rouge algérien. Pour ce dernier, qui chapeaute ainsi l’opération, «c’est demain (aujourd’hui ndlr) que le pic sera atteint avec pas moins de 132 enfants qui déferleront avec leurs cortèges et parents.

Je dois préciser d’ailleurs que chaque enfant est circoncis par une équipe médicale pluridisciplinaire et complète, et que chaque acte est effectué avec un kit de circoncision spécial et stérile», a tenu à rassurer le Dr Nemmar. Demain lundi, 103 autres enfants seront pris en charge dans les blocs opératoires de trois services du CHU. Ce sont des enfants pris en charge socialement par Tafat Redjaouna (13), et 90 autres par l’APC de Tizi-Ouzou. Ces derniers sont répartis en nombre égaux entre le service de chirurgie viscérale et celui de la traumatologie.

M. A. T.