Accueil A la une Sahel succède à Azemmour Oumeriem

TIZI OUZOU - 7e édition du concours Aïssat Rabah du village le plus propre

Sahel succède à Azemmour Oumeriem

1164

La proclamation, hier, des résultats du concours Aïssat Rabah du village le plus propre de la wilaya de Tizi Ouzou, dans sa septième cuvée, a consacré le village Sahel de la commune de Bouzeguène. Sahel succède ainsi à Azemmour Oumeriem détenteur du titre 2018. La cérémonie a eu lieu, hier donc, au théâtre régional Kateb Yacine de Tizi-Ouzou, en présence du P/APW, Youcef Aouchiche, du wali Mohamed Djemâa et de nombreux élus nationaux et locaux, en plus des directeurs de l’exécutif de wilaya et un public nombreux.

Après les prises de parole d’usage, l’huissier de justice a annoncé progressivement les résultats. Le village Sahel, dans la commune de Bouzeguène, a eu ainsi la palme d’or et le titre du village le plus propre de la wilaya pour cette année 2019, empochant du coup le premier prix de 9 millions de dinars. La deuxième place est revenue au village Cherqiya, dans la commune de Maâtkas (7 millions de dinars). Le 3e prix a été remporté par le village Zerouda, dans la commune de Tirmitine (6 millions de dinars), le 4e prix par le village Abarane, dans la commune de Tirmitine (5 millions de dinars), le 5e prix (4 millions de dinars) par le village Thakharadjit, dans la commune d’Aït Bouaddou et le 6e prix de 3 millions de dinars par le village Aït Amar dans la commune d’Aït Bouaddou.

Le 7e prix (3millions de dinars) a été décerné au village Aït Aissa Ouyahia dans la commune d’Aït Yahia, et les 8e, 9e et 10e prix, de 2 millions de dinars chacun, ont été remportés respectivement par les villages Tafrawt dans la commune d’Aït Yahia, Bouyeghzar dans la commune de frikat et Azra dans la commune de Tigzirt. Concernant le super concours qui a concerné les villages déjà lauréats des éditions précédentes, le premier prix (3 millions de dinars) a été remporté par le village de Boumessaoud dans la commune d’Imsouhal. Tiferdoud, dans la commune d’Abi Youcef, s’est classé en 2e position avec un prix de 2 millions de dinars et Talbant, dans la commune de Zekkri, s’est adjugé le 3e prix de 1 millions de dinars.

À signaler que la proclamation des résultats a été entrecoupée d’activités artistiques, notamment du chant de chorale et du théâtre. Un film documentaire, retraçant le parcours du défunt Aissat Rabah, a également été projeté, ainsi qu’un documentaire sur l’historique du concours Aissat Rabah, depuis sa première édition en 2007. Nous y reviendrons dans notre prochaine édition.

Hocine T.