Accueil A la une «Système dégage !» persiste à Tizi-Ouzou

Marche hebdomadaire des étudiants

«Système dégage !» persiste à Tizi-Ouzou

515

La mobilisation des étudiants de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, partie prenante active du mouvement populaire, reste intacte au vu de leur imposante marche hebdomadaire d’hier.

Les étudiants de Tizi-Ouzou ont, à l’occasion, encore une fois crié leur désaveu au système en place. Tout le long de leur procession, depuis le campus de Hanaoua, jusqu’à la place de la bougie, ils ont scandé haut et fort «Système dégage», «Y’en a marre de ce pouvoir», «Pouvoir assassin», «Etudiant s’engage, système dégage», «El Nidal, El Nidal Hatta Yasqot El Nidam», «Imazighen» ou encore «Djazair Hourra Démocratia».

Les étudiants brandissaient des affiches et pancartes sur lesquelles on pouvait lire «Pas d’Algérie sans la Kabylie et pas de Kabylie sans l’Algérie», «Quand les hommes se soulèvent c’est une émeute et quand les femmes les rejoignent c’est une révolution», «Article 2001 Ulac Smah Ulac», «Fakou Bensalah», «Quand l’injustice devient la loi la résistance est un devoir», «Un peuple uni ne sera jamais vaincu» ou encore «Libérez l’Algérie». Les marcheurs ont dénoncé «La justice du téléphone», appelant à une «Justice impartiale».

Les étudiants se sont également exprimés à propos des dernières arrestations, réclamant «la transparence dans le traitement des dossiers de corruption». «Non à une justice aux ordres», «Non à la manipulation» et «Non à une justice au service des clans», n’ont-ils cessé de scander. Les étudiants ont réitéré leur «Niet à la présidentielle du 4 juillet» et demandé «Le départ de Bensalah». Et tout en chargeant par moment le général Gaid Salah, les manifestants ont exprimé leur affection à l’armée en scandant «El Djeich El Chaab Khaoua Khaoua».

A noter que les responsables de la CLE (coordination locale des étudiants) ont veillé à une parfaite organisation de la marche. La présence policière s’est quant à elle faite très discrète. La marche s’est déroulée dans de bonnes conditions et aucun incident n’a été signalé. A rappeler que la communauté estudiantine de la wilaya de Tizi-Ouzou organise une marche chaque mardi depuis le début du mouvement populaire.

Kamela Haddoum.