Accueil A la une Tentative d’agression à l’hôpital de Bouira : Deux personnes sous mandat de...

Tentative d’agression à l’hôpital de Bouira : Deux personnes sous mandat de dépôt

1729

Deux individus impliqués dans la tentative d’agression contre le directeur de l’hôpital Mohamed Boudiaf de Bouira ont été mis sous mandat de dépôt et cinq autres sous contrôle judiciaire, a-t-on appris jeudi d’une source judiciaire.

Présentés mercredi devant le juge d’instruction près le tribunal de Bouira, les mis en cause sont accusés d' »outrage à un fonctionnaire pendant l’exercice de ses fonctions », et de « délit de menace » ainsi que d' »exposition de la santé et de l’intégrité physique d’autrui au danger », selon les précisions données par la même source à l’APS.

« Conformément aux articles 144, 285, et 2/90 bis du code pénal, deux personnes ont été mises sous mandat de dépôt, tandis que cinq autres ont été placées sous contrôle judiciaire », a-t-on précisé. Mardi dernier le directeur de la santé publique de la wilaya de Bouira, Mohamed Laib a dénoncé la violence dans les hôpitaux, dont une tentative d’agression survenue la veille contre le responsable de l’établissement Mohamed Boudiaf de la ville.

« Le directeur de l’hôpital de la ville, Djamel Boutmer, a failli être agressé hier (lundi) après-midi par des personnes venues récupérer la dépouille d’un de leur proche décédé et suspecté de Covid-19. Les services hospitaliers avaient refusé de leur remettre la dépouille en l’absence des résultats du test non encore disponibles », a expliqué à l’APS Mohamed Laib.

Apparemment énervés de devoir attendre encore avant de récupérer la dépouille de leur proche, ils se sont introduits dans l’enceinte de l’hôpital et jusqu’au bureau du directeur. Ce dernier « a sauté par la fenêtre de son bureau qui se trouve au 1er étage afin d’éviter d’être agressé, se blessant légèrement le pied », a expliqué le DSP.