Accueil A la une Un administrateur dans chaque daïra

BEJAIA - Suivi des travaux de réalisation des programmes de logements

Un administrateur dans chaque daïra

738

«Pour aller vite, un administrateur sera désigné pour être le responsable du suivi des travaux de réalisation des logements au niveau de chaque daïra», a-t-on indiqué au niveau du cabinet du wali. Devant les retards flagrants enregistrés dans l’achèvement des programmes de logements lancés à travers plusieurs communes de la wilaya de Bejaia, le wali Ahmed Maabed a décidé, au terme d’un conseil de wilaya consacré, dernièrement, au secteur du logement, d’installer dans chaque daïra un administrateur chargé de suivre les projets en cours d’exécution.

«Pour aller vite, un administrateur sera désigné pour être le responsable du suivi des travaux de réalisation des logements au niveau de chaque daïra», a indiqué l’attaché de presse du chef de l’exécutif. Lors de ce conseil de wilaya, qui s’est penché notamment sur la situation des projets de logements sociaux en cours de construction à travers les communes, les 19 chefs de daïra que compte la wilaya ont présenté, à tour de rôle, devant le wali Ahmed Maabed, la situation actuelle du programme des logements publics locatifs (LPL) dans chaque municipalité. Le gros du retard accusé dans la livraison de ces logements a trait à la réalisation des VRD.

Bien que des immeubles aient été achevés, il y a plusieurs mois, voire des années, ils n’ont pas encore été raccordés, à ce jour, au réseau d’alimentation en potable (AEP), d’évacuation des eaux usées (AUE), à l’électricité et au gaz de ville. Actuellement, pas moins de 8 300 logements sociaux, implantés dans plusieurs communes, sont en instance d’attribution. Beaucoup de ces logements sont érigés sur le site Ighzer Ouzarif, dans la commune d’Oued Ghir, qui abrite le projet de construction d’un nouveau pôle urbain. Les autorités locales ont entamé une course contre la montre pour viabiliser quelque 4 000 logements pré-affectés en vue d’une éventuelle remise des clés aux bénéficiaires avant la fin de l’année en cours.

D’ailleurs, dix-neuf entreprises ont été retenues pour réaliser les différents réseaux de viabilisation, à savoir l’alimentation en eau potable, l’assainissement, le raccordement à la fibre optique, l’électricité, le gaz, l’aménagement de la voirie, des trottoirs et des espaces verts. Une enveloppe financière de cinq milliards de dinars a été mobilisée à cet effet. Par ailleurs, le wali de Bejaia a instruit, lors de ce conseil de wilaya, les directeurs de l’urbanisme et des ressources en eau afin de mettre les bouchées doubles en vue d’achever les travaux de viabilisation des logements sociaux réalisés pour permettre d’afficher les listes des bénéficiaires et leur remettre leurs clefs avant le début de la saison hivernale.

Du côté des demandeurs de logement, la patience a atteint son paroxysme. Dans la commune de Bejaia, les habitants du plateau Amimoun, qui continuent à vivre la peur au ventre à cause de la dégradation des logements qu’ils occupent, attendent avec impatience leur relogement dans des appartements décents. Dans la daïra d’Ifri-Ouzellaguen, les bénéficiaires des 730 logements sociaux du nouveau pôle urbain de Hellouane attendent depuis des années la remise des clés. La liste des pré-bénéficiaires a été rendue publique en 2014. Dernièrement, ces attributaires ont bloqué la RN 26 à hauteur du pont enjambant l’oued d’Ighzer Amokrane pour dénoncer le retard flagrant que connaissent les travaux des VRD engagés au niveau de cette nouvelle cité.

Salma Bedja