Accueil A la une Vers la création d’un orchestre symphonique amazigh

Musique symphonique

Vers la création d’un orchestre symphonique amazigh

407

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi a fait état, lundi soir à Oran, d’un projet de création d’un Orchestre symphonique amazigh dédié exclusivement aux sonorités berbères.

« Il y a un projet de création d’un Orchestre symphonique amazigh qui concernera les sonorités berbères dans le souci de sauvegarder le produit culturel des grands artistes interprètes de la chanson kabyle, chaouie, terguie et autres », a précisé M. Mihoubi dans une déclaration à la presse, en marge du premier concert de musique de l’orchestre symphonique de la ville d’Oran.

Cet orchestre viendra s’ajouter à l’Orchestre des jeunes d’Algérie placé sous l’égide de l’Office national des droits d’auteurs et des droits voisins (ONDA) et l’orchestre symphonique de la ville d’Oran, a-t-il soutenu.

A cette occasion, le premier responsable du secteur a passé en revue l’ensemble des réalisations concrétisées lors des deux dernières décennies,citant nombre d’infrastructures, et autres projets de santé, d’éducation et de culture.

Le président de la République soutient la culture, la création et l’art, en témoigne, a-t-il dit, les médailles de mérite qu’il a décerné à nombre d’artistes algériens.

Abrité par le Théâtre régional d’Oran « Abdelkader Alloula », l’orchestre symphonique de la ville d’Oran, composé de 40 musiciens, a été créé à l’initiative de l’Association culturelle de promotion de la musique algérienne académique, présidée par Mohamed Abbad, également directeur du conservatoire régional de musique d’Oran.

Le premier concert de l’Orchestre symphonique de la ville d’Oran a gratifié l’assistance de jolis morceaux du patrimoine algérien et de la musique universelle, interprétés sous la houlette du maestro Amine Kouider et l’acclamation du public.