Accueil A la une MOB Youcef Bouzidi en pole position

La succession de Madoui est ouverte

MOB Youcef Bouzidi en pole position

459

Après le cumul de faux pas du MOB, dont le dernier en date a été concédé mardi dernier contre le CABBA, le staff technique, à sa tête l’entraîneur en chef Khiereddine Madoui, a jeté l’éponge à la fin du match, reconnaissant son incapacité à sauver l’équipe de la relégation qui la guette depuis le départ d’Alain Michel.

Madoui, qui a été évacué à l’hôpital après avoir eu un malaise à la fin du même match, se porte bien. Il a appelé la direction du MOB pour l’informer de sa décision finale de quitter le MOB. C’est son adjoint Malik Zorgane qui assurera la reprise aujourd’hui, en attendant de trouver un remplaçant à Madoui qui serait capable de redresser la barre du MOB en ces moments difficiles.

Certes, mathématiquement, aucun club n’est encore condamné à la relégation, mais la situation et le moral du groupe risquent d’empêcher les Béjaouis de renverser la vapeur, surtout au rythme où vont les choses. Certains pensent déjà qu’il faudrait un miracle pour que le MOB se maintienne en Ligue 1 Mobilis.

Concernant le futur entraîneur, la direction est en train d’étudier plusieurs CV de techniciens algériens. L’on cite particulièrement le nom de Youcef Bouzidi. En effet, il y a de fortes chances de voir ce dernier driver le club des martyrs pour tenter de le maintenir en Ligue 1 Mobilis. Il faut préciser que la conjoncture est favorable suite à la trêve des 15 jours.

Le prochain match des Crabes étant programmé pour le 2 mars prochain à Bechar contre la JSS locale, le nouvel entraîneur aura tout le temps pour préparer l’équipe et connaître les joueurs individuellement. Signalons que la reprise est prévue pour aujourd’hui à 17h et sera assurée par Zorgane, en attendant la nomination d’un nouveau coach à la tête de la barre technique. Un driver qui sera le troisième à coacher le MOB cette saison.

MOB – DRBT à huis clos

Après le jet de projectiles et de fumigènes sur le terrain lors du match du CABBA et après avoir reçu un deuxième avertissement lors du match de l’USMA, la commission de discipline a infligé un troisième avertissement, synonyme d’un huis clos, au club béjaoui ainsi qu’une amende de 200 000 DA.

C’est le second huis clos de récolté cette saison par les Vert et Noir qui devront recevoir le DRBT sans leur public. En plus de cette sanction, Kadri Mehdi a été suspendu pour contestation de décision d’arbitre lors du dernier match et il sera, par conséquent, absent contre la JSS.

Z. H.