«C’est une revue d’effectif»

Partager

Le sélectionneur national Djamel Belmadi a animé, hier, une conférence de presse à Alger, durant laquelle il est revenu sur les deux prochaines sorties des Verts face à la Gambie le 22 mars et contre la Tunisie le 26 mars au stade de Blida.

«Le prochain match face à la Gambie, pour le compte de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019, est certes sans enjeu, mais décisif pour la liste finale des 23 joueurs qui seront retenus pour la plus grande fête du football africain, qu’abritera l’Egypte le mois de juin prochain», a affirmé le sélectionneur national.

«C’est ce genre de matchs qui m’intéresse», dira-t-il, tout en précisant que «les joueurs gambiens vont arriver très concentrés, avec l’intention de gagner pour espérer se qualifier, contrairement à nous qui sommes déjà qualifiés. Nous ne sommes pas tenus par l’obligation de gagner. C’est un vrai test pour les joueurs qui vont être alignés. Le match face à la Tunisie va nous permettre de nous mesurer à une très bonne équipe, jauger réellement nos qualités.

C’est un très bon test», affirme-t-il. Lors de ce rendez-vous face aux journalistes, l’entraîneur national a défendu ses choix des joueurs sélectionnés pour les deux prochains matchs. «Les joueurs qui sont présents vont en principe avoir un temps de jeu important, une sorte d’une revue d’effectif. Normalement, il doit y avoir deux équipes différentes pour les deux matchs à venir, pour pouvoir établir la liste de la CAN-2019», a-t-il expliqué.

«C’est faux, je n’ai pas rencontré Aouar»

Le sélectionneur national est revenu sur un «feuilleton» qui a fait couler beaucoup d’encre, celui du milieu offensif franco-algérien de l’Olympique Lyon, Houssem Aouar. Le coach national a démenti catégoriquement les informations faisant état de sa rencontre avec la pépite lyonnaise. «C’est comme un feuilleton. Il était un titulaire indiscutable, il l’est moins actuellement. N’importe quel bon joueur algérien peut être sélectionné.

Il joue actuellement chez les Espoirs de l’équipe de France. Il est temps d’en terminer avec ça. C’est faux, je n’ai pas rencontré Houssem, contrairement à ce qui a été dit dans certains médias pour faire le buzz. Il s’agit d’un énorme mensonge, une désinformation. Il n’y pas de cas Aouar. J’ai dit que je suis intéressé par les services de ce joueur, point barre. Ma rencontre avec lui n’a jamais existé, ni sur le fond ni sur la forme.

Ils sont en train de mentir au peuple en mettant la mention «officiel» à leurs mensonges. Pour Maxime Lopez (Olympique Marseille), demandez à mon staff si un jour je leur ai parlé de ce joueur avec tout le respect que j’ai pour lui ?», a conclu Djamel Belmadi.

«La non convocation de Brahimi est un non-événement»

« La non convocation de Brahimi est un non-événement pour moi. Le joueur a demandé à être dispensé en raison notamment de la fin de saison chargée de son équipe. On connait la qualité de ce joueur. Ce sera une occasion pour moi de voir à l’œuvre d’autres joueurs, c’est la dernière occasion qui va se présenter à moi avant la CAN-2019. C’est le cas également pour le gardien de but M’bolhi avant qu’il ne se blesse», explique-t-il.

R. S.

Partager