Accueil Culture «Je vais toujours de l’avant, c’est ce qui fait ma force»

Entretien : Razika Ferhane à cœur ouvert

«Je vais toujours de l’avant, c’est ce qui fait ma force»

34076

Rencontrée à l’occasion d’un défilé de mode d’un jeune styliste, avant-hier au niveau de la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, l’actrice Razika Ferhane a gentiment accepté de répondre à nos questions

La Dépêche de Kabylie : Racontez nous vos débuts dans le domaine artistique…

Razika Ferhane : Tout d’abord je tiens à remercier le public de Tizi-Ouzou pour toutes ces marques d’affection qu’il m’a manifestées tout le long du défilé. Je suis originaire de Beni Zmenzer, dans la daïra de Beni Douala. J’ai commencé mon parcours artistique comme mannequin dans des défilés de mode, dans l’émission de la télévision nationale ‘’Mesk Alil’’. J’ai également participé au concours «Miss Algérie en 2003», puis j ai gagné le prix de ‘’Miss Elégance’’. Par la suite, j’ai évolué petit à petit en faisant des publicités pour la télévision puis en jouant des petits rôles dans de nombreux films. Je suis déterminée et volontaire et j ai toujours été une grande bosseuse. Je vais toujours de l’avant et c’est ce qui fait ma force.

Nous avons appris que vous étiez dans une nouvelle production pour le mois de Ramadhan, est-ce que vous confirmez ?
Effectivement, je suis en tournage en ce moment. Je prépare «N’Sibti Laziza 3», pour le mois sacré du Ramadan, pour la télévision tunisienne. J’ai également un Sitcom en préparation, qui a pour titre ‘’Ghadoua Khir M’Lyoum’’ qui sera également diffusé au mois de Ramadhan. J’ai en parallèle plusieurs autres propositions que je vais étudier.

Le public vous a adorée dans le personnage de «Taos» dans le feuilleton ‘’Dda Meziane’’. Quelles impressions en gardez-vous ?
C’est vrai que ce rôle m’a ouvert les portes de la notoriété. Le scénario décrit le quotidien d’une famille kabyle authentique. C’est un rôle qui m’a beaucoup inspirée et j’espère avoir été à la hauteur. J’espère également que mes futurs rôles me plairont tout autant.

Pourrions-nous savoir dans combiens de productions vous avez joué ?
J’en ai faits plusieurs, surtout en kabyle, notamment ‘’Dda Meziane’’ et ‘’Ahlil Ahlil’’. En arabe, j’ai joué dans ‘’Kouloubs Fi Siraâ’’ et participé à plusieurs sketchs, notamment en Tunisie…

Pouvez-vous nous endire un peu plus sur vous ?
Je me suis mariée depuis peu. Je profite d’ailleurs de l’occasion pour passer un grand bonjour à mon époux Hakim et toute ma belle famille. Ma vie est comme celle de toutes les femmes algériennes. Je mène une vie simple, j’aime les gens et je n’oublie pas d’où je viens. Je profite également de cette occasion pour saluer les habitants de mon village Ath Zmenzer, dans la daïra de Béni Douala, qui ne cessent de m’encourager à chaque fois que je m’y rends. J’embrasse toute ma famille.

Comme ce soir, nous avons constaté que vous êtes également une bonne animatrice…
J’ai en effet fait plusieurs animations à la télévision nationale, notamment sur la Chaîne 4 (TV4). J ai animé deux émissions, «Zhou Thou Stafou» et «Imzizal». Pour ce soir, j’ai accepté d’animer ce défilé pour encourager ce jeune styliste qui a énormément de talent.

On vous laisse exprimer le mot de la fin…
Je remercie énormément mon public qui est toujours fidèle. C’est, entre autres, grâce à ses encouragements que je suis arrivée là où je suis.

Propos recueillis
par Karima Talis