Accueil Culture Une semaine culturelle dédiée à El Hachemi Guerouabi

Son lancement a eu lieu dimanche dernier

Une semaine culturelle dédiée à El Hachemi Guerouabi

2945

Une exposition de photographies, d’instruments de musique et d’effets personnels ayant appartenu au chantre de la musique châabi, El Hachemi Guerouabi, a été inaugurée dimanche à Alger, à l’occasion de la commémoration des dix ans de sa disparition. Organisée au Palais de la Culture Moufdi-Zakaria par l’Association culturelle El Hachemi Guerouabi, cette exposition inaugurée par le ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi, ouvre le programme d’une semaine culturelle consacrée à la vie et au parcours d’El Hachemi Guerouabi, disparu le 17 juillet 2006 à l’âge de 68 ans. Un grand nombre de cahiers sur lesquels Guerouabi écrivait ses textes, le manuscrit de ses mémoires et quelques effets personnels de l’artiste, ses costumes de scènes, des cassettes audio et les différentes distinctions reçues tout au long de sa carrière, sont exposés. Plusieurs photographies anciennes d’El Hachemi Guerouabi sur scène ou en compagnie d’autres chanteurs et musiciens comme Mehdi Tamache et Mustapha Skandrani (1920-2005) ainsi que plusieurs instruments de musique lui ayant appartenu sont également proposés au public pour une semaine. A de cette commémoration, le ministre de la Culture a lancé un appel pour la «multiplication, en partenariat avec le ministère de la culture, des fondations» dédiées au patrimoine et à la préservation de la mémoire de grands artistes algériens, aujourd’hui disparus, à l’image d’El Hadj Mhammed El Anka, Aïssa El Djermouni ou encore Abdelhamid Ababsa, a-t-il suggéré. Chahra Guerouabi, veuve du l’artiste et présidente de l’association, a également présenté une compilation des œuvres d’El Hachemi Guerouabi ainsi qu’un clip-hommage enregistré avec de grands noms de la chanson algérienne dont Nadia Ben Youcef, Abdelkader Chaou et Abderrahmane El Kobi, aux côtés de jeunes talents comme Dalia Chih ou Ahcen Agran. Une place serait également «baptisée dans les prochains jours» du nom d’El Hachemi Guerouabi dans la commune de Belouizdad où il avait grandi, a-t-elle annoncé. Lors de cette semaine culturelle, les organisateurs prévoient une conférence sur la vie et l’œuvre de Guerouabi, des projections de ses sketchs et ses passages télé ainsi que deux spectacles musicaux animés par deux orchestres, « Leryam » et « Lbareh », créés pour l’occasion, et de grands noms du châabi et de la musique algérienne. Inaugurée dimanche, la semaine culturelle El Hachemi Guerouabi se poursuivra jusqu’après-demain au Palais de la Culture Moufdi-Zakaria.