Accueil Culture Miss Aïn El Hammam, c’est elle !

Célébration du 8 mars Une première mémorable à Michelet

Miss Aïn El Hammam, c’est elle !

23378

Mercredi dernier, à la salle omnisports d’Aïn El Hammam, le public fut gratifié d’un spectacle enchanteur, à l’occasion de l’élection de “Miss Michelet 2017”.

«Inédit», disaient les uns, «du jamais vu», clamaient les autres. La première édition de ce concours de beauté a eu un succès inattendu. «On s’attendait à voir les familles et les proches des candidates, mais pas à un tel engouement», nous disent les organisateurs, un moment dépassés par l’ampleur de l’événement. Près de deux mille personnes étaient présentes dans l’enceinte sportive. Les gradins et même les couloirs furent pris d’assaut par des femmes de tous âges, créant une ambiance qui rappelait les «ourars» des fêtes de mariage des villages. Les spectatrices continuaient d’arriver sans discontinuer alors que les places, debout ou assises, étaient déjà occupées. Ce qui a contraint le service de sécurité de la DJS de les introduire sur la main courante, derrière la scène dressée face aux tribunes. Les officiels, les invités et les parents des candidates avaient, eux, leurs places réservées en contrebas des tribunes. Pour faire patienter le public, de jeunes chanteurs se sont succédé sur la scène, interprétant notamment des chansons du grand Chérif Kheddam. Puis, ‘’Zrigh ezzin dhi Michli’’, d’Akli yahiatène, annonça l’entrée en scène des onze jeunes filles qui allaient défiler devant le Jury. Plusieurs défilés eurent lieu, pour qu’enfin Aït Ali Mélissa soit déclarée vainqueur de la première édition de Miss Michelet. La surprise du jour, accueillie avec des applaudissements et des youyous nourris, fut sans conteste la montée sur scène de Kamal Ouali, le dernier vainqueur du concours «El Han Oua Chabab», peu de temps avant la proclamation des résultats. La fête fut totale. Avec sa voie mélodieuse, le jeune chanteur a fait vibrer toute la salle. Ce fut une belle occasion de se défouler pour la gent féminine d’Aïn El Hammam. Toutes les femmes approchées nous diront espérer que de telles activités et manifestations réjouissantes devraient être organisées tout le long de l’année, pas seulement le 8 mars.

A.O.T.