Accueil Culture Soirée avec la plus Kabyle des Finlandaises

TAZMALT Animation artistique

Soirée avec la plus Kabyle des Finlandaises

24191

Elle est venue d’ailleurs. Elle a tout d’une Kabyle sauf l’origine. Elle a séduit plus d'un avec sa voix cristalline et sa beauté nordique. Elle, c’est la chanteuse Stina.

Une chanteuse finlandaise qui a réussi à conquérir le cœur d’un large public kabyle en Algérie et ailleurs. Avec le temps, elle a même l’air de bien se plaire dans cet univers qui l’a propulsée vers la célébrité. Connue pour ses reprises des chansons kabyles d’illustres artistes, à l’instar de Matoub Lounès, Slimane Azem, Cherif Kheddam, Idir et bien d’autres, avec une interprétation remarquable et sans accent, Stina ne cesse d’émerveiller son public, au point où elle est demandée un peu partout, pour interpréter des chansons du répertoire kabyle riche et varié. Cette belle Finlandaise a découvert la culture kabyle par hasard, en écoutant un groupe kabyle en voyage dans son pays interprétant des morceaux du grand Idir, et c’est là qu’a eu lieu le « coup de foudre ». Depuis, elle chante en kabyle, une langue qu’elle a adoptée « artistiquement ». Et devant l’estime et l’aura qu’elle commence à avoir aux yeux de la communauté kabyle, que ce soit en Algérie ou à l’étranger, la belle blonde monte sur scène et fait des apparitions sur la télé et Internet, pour agrémenter les fans avec des chansons puisées du répertoire qu’elle chante avec sensualité et une voix d’ange. Sollicitée un peu partout, Stina ne refuse pas de se produire devant un public qui lui est acquis. C’est ainsi qu’elle compte animer un gala aujourd’hui, mercredi, à partir de 18h00, au stade communal de Tazmalt, à l’invitation de l’association culturelle « Timitar ». Le prix d’entrée pour ce gala artistique est fixé à 200 DA. Les organisateurs ont prévu, dans la foulée, un espace familial pour les familles et la gent féminine qui voudraient voir de près la belle Stina, la plus Kabyle des Finlandais. La soirée artistique promet d’être grandiose, car devant l’assistance il y aura une « étrangère » qui a adopté la culture kabyle, qu’elle trouve belle et magnifique !

Syphax Y.