Accueil Culture Une œuvre intemporelle

Une œuvre intemporelle

1731

Il est des personnes pour qui un hommage n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan, ceci non pas que ces personnes soient différentes du commun des mortels, mais les surpassant par ce qu’elles ont produit durant leur existence, donc ce qu’elles ont laissé comme trésors et héritages pour plusieurs générations. Parmi ces personnes : Cheikh El Hasnaoui, à qui un hommage est rendu à la Maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou et cela durant cinq jours. Cet hommage à l’éternel a débuté hier.Ouvert par le wali M. Mazouz, cet hommage à Cheikh El Hasnaoui a drainé beaucoup de monde. Le wali de Tizi Ouzou était accompagné d’une forte délégation composée du président de l’APW, des élus APW et APC ainsi que beaucoup d’artistes dont Siham Stiti.S’ensuivirent plusieurs interventions dont celle du frère d’El Hasnaoui, Arezki Khelouat, qui a souhaité la bienvenue aux présents ; ce fut autour des présidents des associations organisatrices, en l’occurrence l’association “Wihin” de Bouhinoun et “Isegman” des Ihersnaouen.Ould Ali El Hadi, directeur de wilaya et directeur de la Maison de la culture a de son côté, fait une allocution où il a dit entre autres que “c’est dans la richesse du patrimoine populaire algérien qu’El Hasnaoui a trouvé un terrain fertile à la création poétique qu’il a su conjuguer avec une musique des plus belles. Aussi, n’est-ce pas par la variété des thèmes qu’il traita que des générations entières, parmi les artistes et le peuple, s’y sont identifiés pour en faire une idole, un porteur d’espérance et un symbole de l’amour”.Après l’intervention, donc du directeur de la culture, ce fut au tour du président du comité d’organisation et président de la commission culturelle et jeunesse au niveau de l’APC de Tizi Ouzou d’intervenir.Après cela, le wali a procédé à l’ouverture de l’exposition et a visité tous les stands. Une collation a réuni tous les présents auxquels s’est joint le wali.Le programme de cette première journée s’est poursuivi par le dépôt d’une gerbe de fleurs à Ihesnaouen, où il y a eu la proposition du projet de classement de la maison de Cheikh El Hasnaoui comme patrimoine et cela par la direction de la culture. Il y a lieu de signaler l’hospitalité exemplaire des habitants du village Ihesnaouen aussi bien par leurs attitudes que par la waâda offerte à tous les présents.Ainsi ce programme qui durera cinq jours est très riche et comportera des expositions, des projections vidéos avec exposition de photos ainsi que les conférence-débats, des pièces théâtrale, de la poésie et des galas artistiques où plusieurs chanteurs de renom viendront rendre hommage à Cheikh El Hasnaoui.Cet hommage a été organisé sous le haut patronage de la ministre de la Culture, des associations culturelles “Wihin” de Bouhinoun et “Issegman” d’Ihesnaouen, ceci en collaboration avec l’APC de Tizi Ouzou et de la Maison de la culture Mouloud-Mammeri.

M. A. B.