Accueil Culture Sortie de quatre films en kabyle

Sortie de quatre films en kabyle

4055

Quatre films, longs métrages en langue kabyle, sortiront sur le marché avant la fin du mois de mars. Il s’agit de produits réalisés par Assam Hammimi, un féru du cinéma. Outre “Le verdict noir” dont le montage s’effectue actuellement aux studios de l’agence “International Vidéo Communication” (dirigée par Youcef Goucem), trois autres films sont prévus. ’’Ce sont les éditions Izempro qui prennent en charge cette sortie’’, a indiqué son responsable Belaïd Djermane, qui compte s’investir sérieusement dans la production de films de la langue de Matoub Lounès. Le film “Le verdict noir” que nous avons eu l’occasion de visionner au studio de IVC (International Vidéo communication). Il traite des sujets de société brûlants et d’actualité comme la déchirure familiale, la tradition et la modernité, le regard inquisiteur de la société… C’est le parcours d’une jeune journaliste qui mène une carrière professionnelle prometteuse mais qui, en même temps, subit la pression de la société traditionnelle qui a du mal à tolérer qu’une femme vole de ses propres ailes. Le film contient aussi une intrigue policière puisqu’un meurtre y sera commis. Le spectateur aura droit à une enquête policière et au dénouement de l’affaire. Des séquences intenables de tristesse émaillent quelques passages du film. Le tout se déroule sur le fond d’une histoire d’amour sincère mais qui se termine dans la douleur, comme toutes les histoires d’amour. Le long métrage permet de déguster la langue kabyle avec l’accent bougiote qui rend les dialogues suaves.Des scènes filmées en bord de mer montrent la beauté naturelle de la baie de Béjaïa et des montagnes de Kabylie. De nombreux jeunes acteurs ont réussi le pari en jouant dans “Le verdict noir” comme Beldjoudi Yamina et Medjeber Safia.Dans le même cadre Izem Pro éditeront trois autres films du même réalisateur : “Azal N’etsar” (inspiré d’une chanson de Matoub), “L’espoir brisé” et “L’ennemi sans rivage”. Très prolifique, le réalisateur Assam Hammimi se mettra à tourner un nouveau film intitulé “Le Jardin secret”, début avril 2005.

Aomar Mohellebi