Accueil Culture Un concours de poésie pour Yennayer

Un concours de poésie pour Yennayer

5530

En prévision du nouvel an berbère qui coïncide avec le 12 janvier, la maison de la culture Ali Zamoum de la ville de Bouira s’apprête à abriter, dans les tous prochains jours, une manifestation culturelle qui va dans le sens de célébrer cette date phare de l’histoire du peuple amazigh. Un programme d’activités riche et varié a été concocté pour la circonstance. Ainsi, à quelques jours de ce rendez-vous, les responsables de cet établissement ont lancé un appel à tous les poètes de la région compositeurs dans les deux langues, Arabe et Kabyle, désirant participer au concours de poésie. La commission chargée de la préparation de cette activité a élaboré une série de clauses qui régira cette manifestation culturelle. Il a été donc demandé à tout candidat de déposer au préalable, auprès de la commission de jury, un poème inédit transcrit à la machine et ne dépassant pas un certain nombre de pages. Cette activité se veut également, selon ses organisateurs, une opportunité aux jeunes poètes de faire valoir leurs talents et, en filigrane, une occasion pour eux de trouver un canal à même de passer à d’autres étapes supérieures à la mesure de leurs ambitions. La sélection et la remise des prix auront lieu le 11 du mois en cours, soit à la veille de Yennayer à la maison de la culture, où d’autres activités artistiques seront au programme. Il y a lieu de rappeler que la célébration de Yennayer n’est pas à sa première à Bouira. Chaque année, les différents établissements scolaires et culturels de la wilaya marquent cet évènement par l’organisation de différentes activités culturelles, scientifiques et sportives. Une manière pour les Bouiris de se distinguer par leur attachement à leurs valeurs socioculturelles et aussi un moyen pour pérenniser cette tradition ancestrale.

Amazigh O.