Accueil Culture Nostalgie pour la beauté de la Kabylie

Edition Souvenirs et témoignages, nouvelles de Chabha Ouahes-Amellal

Nostalgie pour la beauté de la Kabylie

11528

La deuxième nouvelle, Baha Mimi, est l’histoire de cette petite fille qui vivait sous une autorité parentale terrible, et qui passa, malgré tout, son temps à jouer. Elle prenait son mal en patience, jusqu’au jour où elle fit la rencontre de celui qui deviendra son mari, mais qu’elle quitta pour s’impliquer dans la lutte pour la libération du pays.

Souvenirs et témoignages, est le titre de cinq nouvelles, éditées récemment, chez les éditions Zyriab, par l’auteure Chabha Ouahes-Amellal. A travers ces nouvelles, l’auteure décrit la profondeur d’une région d’Algérie, pas comme les autres : la Kabylie. Elle raconte la beauté de cette région, sa profondeur et la rudesse qui la caractérise. La voisine, Baha Mimi, Vava, mon père, Une héroïne des années trente, Amar fils de la tribu, sont les titres des nouvelles, destinées aux lecteurs, qui trouveront à travers ces écrits, une source pleine de scènes racontant la nostalgie, la beauté de la vie, mais aussi la misère en Kabylie de jadis restée tout de même si belle. L’auteure revit ces instants avec le lecteur à qui elle offre une description d’un univers fabuleux. «Patiemment, elle s’assoit sur le seuil de l’unique salle qui abrite les personnes et les bêtes de la famille», comme pour décrire les maisons kabyles d’antan, l’auteure présente des tableaux différents pour dire la simplicité d’une vie pleine de beauté et de sens. «Souvenirs et témoignages», est d’abord une nouvelle, où l’auteure témoigne et décrit ses souvenirs. La voisine, la première nouvelle du recueil, raconte l’histoire de Leïla, fille d’un prisonnier. Son père est prisonnier chez les Allemands, durant le deuxième guerre mondiale. Cette situation contraint la jeune fille à quitter aussitôt l’école pour le monde du travail. Elle deviendra ainsi bergère au village. La deuxième nouvelle, Baha Mimi, est l’histoire de cette petite fille qui vivait sous une autorité parentale terrible, et qui passa, malgré tout, son temps à jouer. Elle prenait son mal en patience, jusqu’au jour où elle fit la rencontre de celui qui deviendra son mari, mais qu’elle quitta pour s’impliquer dans la lutte pour la libération du pays. Ensuite, Vava, mon père, la troisième nouvelle, se veut un hommage au père. L’auteure met en avant la situation de la Kabylie durant la guerre de libération. Un quotidien fait de misère et de privations. A travers cette nouvelle, l’auteure rend hommage à ceux qui ont subi ces affres. S’en suivra, Une héroïne des années trente, qui est l’histoire de cette femme courageuse et héroïque qui voulait participer à la lutte armée. La dernière nouvelle est consacré à un autre personnage exemplaire : Amar fils de la tribu. A souligner que c’est Youcef Nacib qui a préfacé ce recueil.

M. M.

Souvenirs et témoignages de Chabha Ouahes-Amellal, édition Zyriab, Alger 2010.