Accueil Culture Abdelaziz Mandi lauréat du concours

TIZI-OUZOU - Clôture du 1er Salon de la photographie

Abdelaziz Mandi lauréat du concours

60

La première édition du Salon de la photographie de Tizi-Ouzou s’est clôturée, samedi dernier à la maison de la culture Mouloud Mammeri, avec une cérémonie en l’honneur des lauréats du concours de la meilleure photographie et des participants.

Durant quatre jours, 30 photographes professionnels et amateurs se sont réunis autour de la même passion, 15 ont participé au concours de la meilleure photographie.

Lors de cette édition, le photographe Abdelaziz Mandi s’est distingué en décrochant le prix de la meilleure photographie à travers laquelle il rend hommage à sa mère et a toutes les femmes tisseuses.

«C’est un honneur de participer à cette première édition, la photo avec laquelle j’ai décroché le premier prix à un rapport avec les métiers traditionnels faits par les femmes algériennes en générales et kabyles en particulier».

son côté, la jeune Yasmine Deghoul occupe la deuxième place avec sa photographie «Âme d’enfant». «Ça m’a fait plaisir de participer à cette manifestation et je suis contente d’avoir eu le 2e prix surtout que c’est la première édition de ce salon. J’ai exposé sur le thème de la liberté de la femme. J’utilise le noir et blanc. À travers mes photos, j’essaye de transmettre un message.J’ai voulu dire à travers cette photo, représentant une fille tenant une poupée, que même si la femme grandit, elle garde toujours son âme d’enfant».

Quant au 3e prix, il a été attribué à la photographe Fadhila Chatbi qui a concouru avec une photographie en noir et blanc intitulée ‘Entre générations’ illustrant la main d’un enfant à l’intérieur de celle d’une personne âgée.

Dans son mot de clôture, la directrice de la culture déclare que cette édition a été riche en activités et en échanges et que l’objectif principal de la manifestation est la promotion de cet art et l’encouragement de toutes les personnes qui ont cette passion dans le cœur “J’espère que la prochaine édition élargira ses objectifs et thématiques avec un hommage qui sera rendu aux anciens photographes de Tizi-Ouzou”, dit-elle. “Je suis très optimiste, il y a de belles choses en perspective tant que nous avons une jeunesse très active qui porte un intérêt particulier aux arts”, a-t-elle ajouté.
Sonia Illoul