Accueil Culture De la poésie au roman avec Kawiṭu

Édition - Mourad Zimu

De la poésie au roman avec Kawiṭu

116

Kawiṭu est le personnage principal du roman. L’histoire raconte la rencontre de deux anciens amis séparés par la vie. À travers les lignes, on découvre ce que la vie leur a réservé dans un récit plein d’intrigues et de secrets. Les deux décident et se donnent à fond pour réaliser un film mais après ils deviennent eux même le sujet du film qu’ils veulent tourner. Un épisode paranormal va les faire sombrer au fin fond de leurs angoisses et révéler au grand jour que peut-être ils n’ont jamais été de bons amis. Nous avons là un petit aperçu du premier et nouveau roman de l’artiste Mourad Zimu.

C’est le nouveau parce que le nom est connu du grand public et c’est le premier car l’écrivain vient juste d’apparaître. L’auteur Mourad Zimu est nouveau dans le domaine de la littérature. Il vient juste de signer son premier roman aux Editions Casbah. Mais le même nom n’est plus à présenter pour les mélomanes. Zimu est un grand nom de la chanson kabyle moderne. Aussi, les amoureux du livre ne seront pas les seuls à trouver du plaisir à lire un roman de Mourad Zimu. Cette fois, ils seront concurrencés par les fans de l’artiste poète. Le roman édité chez Casbah est déjà très bien accueilli sur les réseaux sociaux. L’image de l’artiste joue pour l’écrivain en attendant la sortie du nouveau-né.

En tout état de cause, suivre Kawiṭu et son ami dans leurs aventures extraordinaires et pleines de rebondissements sera un plaisir connaissant le verbe de l’auteur par ses chansons. De la chanson aux contours d’une page, les mots de Zimu voyagent ainsi dans un univers vers un autre. D’aucun aura compris la difficulté mais vu le géni de l’artiste qui sait trouver les formules, il devient clair que l’auteur ne vient pas de nulle part. Il a fait, c’est vrai, un long voyage par les chemins fleuris de la poésie vers l’univers «gris-crayon» de l’écriture romanesque. D’un univers à un autre, l’auteur de Kawiṭu a su transcendé les frontières, toutefois, transparentes qui séparent la rime et la prose.

Rien que pour ça, l’œuvre de Zimu mérite d’être découverte. Enfin, il est évident que le passage à l’écriture n’est pas signe d’abandon de la chanson. C’est juste un coup d’œil par une autre fenêtre pour voir le monde sensationnel de l’imaginaire d’un autre angle. Mourad Zimu est un poète et un musicien de géni qui sait s’approprier les œuvres de grands artistes les plus anarchistes comme Renaud.

Akli N.