Accueil Culture En hommage à Ahmed Lehlou

ASSI YOUCEF - 3e Festival de la poésie kabyle

En hommage à Ahmed Lehlou

171

La 3e édition du Festival de la poésie kabyle Tabburt N’Laïnceur, qu’organise l’association culturelle Tafat du village Ath El Kacem, dans la commune d’Assi Youcef, a démarré, mercredi dernier en soirée. Elle devrait s’achever ce soir même.

L’édition de cette année est dédiée en hommage au défunt poète Ahmed Lahlou, disparu le 2 avril dernier et qui fut membre du jury aux précédentes éditions.

L’ouverture des festivités a eu lieu en présence du représentant de la direction de la culture, des autorités locales et d’un public nombreux venu des quatre coins de la région.

La manifestation a vu la participation de 32 poètes venus de cinq wilayas (Tizi-Ouzou, Bouira, Boumerdès, Béjaïa et Sétif). «Nous vous accueillons ici à Ath El Kacem avec bonheur pour cette 3e édition du festival de la poésie kabyle. Nous vous souhaitons un bon séjour et surtout beaucoup de plaisir», a dit dans son allocution d’ouverture M. M’Hamed Belaidi, le président de l’association organisatrice.

Pour sa part, le maire d’Assi Youcef, M. Ahmed Cheballah, a remercié les membres de l’association pour leurs «dévouement et mobilisation». Après les prises de paroles des membres du jury, MM Salem Amrane, Hamid et Nouredine Aït Slimane, Hacène Helouane et Said Hami, M. Hamid Yahiaoui, en sa qualité de commissaire du Festival a annoncé l’ouverture officielle du Festival.

Signalons que toutes les activités ont été programmées sur la placette du village dans une ambiance chaleureuse. Pour le premier jour, en plus de la première partie du concours à laquelle ont pris part quinze poètes, le public a été convié en soirée à une pièce théâtrale jouée par la troupe «Ilmezyène» de la maison de jeunes de Bounouh.

Dans la matinée d’avant-hier, jeudi, MM Boukhalfa Laouari et Djamel Laceb ont animé une conférence sous le thème «La poésie savante», prenant comme exemple les textes de Lounis Aït Menguellet. Dans l’après-midi, dix-sept autres poètes se sont disputé les places qualificatives. En soirée, un spectacle a été animé par Massi Lawhama, au grand bonheur du public qui s’est régalé.

Dans la matinée d’hier vendredi, place fut donnée à la finale entre les meilleurs poètes sélectionnés lors des deux premières parties. La clôture est prévue pour aujourd’hui, avec, en matinée, la cérémonie de remise de distinctions et de prix aux cinq premiers lauréats du concours de poésie et un gala artistique avec plusieurs artistes et chanteurs locaux en soirée.
Hocine T.