Accueil Culture Grande soirée poétique ce week-end

Maâtkas - Elle sera dédiée aux familles

Grande soirée poétique ce week-end

28

Confortée par l’expérience réussie de l’année passée, la Maison des jeunes Seddar Slimane de Maâtkas la réédite cette année, avec l’organisation d’une grande soirée poétique prévue vendredi prochain. Cet évènement prévu en collaboration avec le collectif «Thazori dhi Maathka» ainsi que l’association «Le jeune actif», vise aussi à rendre hommage à deux anciens poètes et vieux routiers de l’art dans la région de Mâatkas, à savoir : Amar Zninet et Saidoun Mouh Chérif.

Les familles qui, faut-il le reconnaître, ne disposent d’aucun espace ni cadre pour profiter des veillées ramadanesques à l’échelle de toute la commune pourront profiter de cette occasion pour sortir. Plusieurs poètes du terroir et d’autres venant de plusieurs régions seront au rendez-vous, invités à déclamer, chacun dans son genre, leurs beaux poèmes. Parmi ces derniers, on retrouve Massinissa Arib, jeune lycéen qui s’est distingué à l’occasion de plusieurs festivals, notamment celui d’Adhrarn’fadh à Béjaïa, où il a été lauréat du 1er prix.

Meziane Hamour, également lauréat lors du même festival, Lyes Guechtouli, du village Aït- Izid, auteur d’un recueil de poésie intitulé «Thimes n’ihoulfan», Mohamed Arezki Bouam, Rabah Kaddour et Kamel Larbi Cherif, lauréat du 1er prix du concours Mouloud- Mammeri, organisé par la Direction de la culture de Tizi-Ouzou, seront également présents. D’autre part, la manifestation sera rehaussée par la présence d’anciens poètes de la région réputés, à l’instar d’Ali Chabani, Said Mabarki, Karim Haroun, Ali Chebili.

Par ailleurs, d’autres poètes confirmés et venus d’autres régions seront de la partie. Nous citerons Hocine Loumi, poète et écrivain d’Aït-Yahia-Moussa, auteur de plusieurs nouvelles en tamazight, dont celui intitulé «Assebagh», et son cousin Salah Loumi, qui excelle dans la poésie didactique, ce qui lui a valu le prix au festival Adhrar-n’fadh, ainsi que Mohamed Aouchiche, lequel possède à son actif plusieurs recueils de poésie dont «Asselmadh» et «Amdhan Bouzrou».

Seront probablement présents, les poètes Saadi Kaci, enseignant en interprétariat et traduction au département tamazight de l’université de Tizi-Ouzou et auteur de recueils comme «Idh n’kessam vouthismine», «Imengar», en plus d’Amar Benkada, homme de théâtre et poète reconnu.

Rabah A.