Accueil Culture Irdjen fête la culture et l’histoire

TIZI-OUZOU - La 5e semaine culturelle s’ouvre aujourd’hui

Irdjen fête la culture et l’histoire

96

Durant une semaine, la localité d’Irdjen, dans la région de Larbaâ Nath Irathen, va vibrer au rythme d’une Semaine culturelle qui se veut un moment de partage et de créativité.

Une semaine durant laquelle les acteurs activant dans l’intérêt de la société et à son service seront mis en valeur. Pour cette 5e édition, qui s’étalera du 18 au 22 août et dont le thème est «Citoyenneté», les organisateurs ont concocté un programme riche et varié.

En premier lieu, l’ouverture de la manifestation verra une exposition, durant toute la Semaine, de travaux et de réalisations des citoyens ainsi que des initiatives menées par les associations de la région. Le lendemain, soit le lundi 19 août, les initiateurs de cet événement ont programmé, en plus de cette exposition, des ateliers pédagogiques.

Au menu : formation des cadres associatifs, introduction à l’informatique et au multimédia. Pour l’après-midi, une conférence-débat ayant pour thème «La citoyenneté : mutations citoyennes en Kabylie» sera animée, conjointement, par Hocine Doufene, universitaire, et Rachid Oulbsir, écrivain et éditeur. Quant à la journée du 20 août, elle sera consacrée à la présentation des projets des citoyens de la commune d’Irdjen. Par ailleurs, un hommage sera rendu, le 21 août, au réalisateur et producteur feu Youcef Goucem, avec des témoignages et la présentation de ses productions. Enfin, cette Semaine culturelle sera clôturée par une table ronde autour du thème «Besoin de produire et volonté de transmettre», en présence de plusieurs auteurs et écrivains.

Il faut savoir que le choix du thème de cette manifestation, en l’occurrence «Citoyenneté», n’est pas fortuit. En effet, selon ses initiateurs : «La citoyenneté ne se résume pas seulement à la possession de ses droits civiques, mais elle suppose aussi d’avoir conscience de ses devoirs envers la société.» Et d’ajouter : «Aussi loin qu’on puisse remonter dans l’histoire de la Kabylie, il apparait clairement que l’exercice de la citoyenneté est une valeur constante et inaltérable.

Les règles de vie commune, qui ont régi la société, ont permis d’assurer l’équilibre des rapports sociaux au sein de la population de la région, qui a su se rassembler autour d’un socle de valeurs citoyennes. Ce sont ces pratiques concrètes, ainsi que le travail sur les comportements et les valeurs qu’il convient de transmettre aux jeunes et aux adultes à partir d’exemples d’actions, qui suscitent l’admiration. C’est dans cet esprit que nous voulons inscrire cette Semaine culturelle, en offrant à la population d’Irdjen l’occasion de se rencontrer et de partager des activités autour de la citoyenneté.»

Et de poursuivre : «Cette Semaine vise aussi à valoriser les porteurs de projets citoyens et à encourager d’autres acteurs à agir pour le développement de la culture de la citoyenneté dans notre commune.» Il est à signaler que le Comité d’organisation de cette manifestation est composé de l’APC d’Irdjen, des associations «Irjen Tura», «Tamurt n Irdjen», la Direction de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou, la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, la librairie Cheikh Aurès Emballages et les Éditions El Amel, entre autres.
Moula F.