Accueil Culture Koceila Ousmail sort son premier album

CHANSON - Tamurt n leqvayel negh

Koceila Ousmail sort son premier album

75

Très influencé par les chansons que lui fredonnait son père alors qu’il était tout petit, Koceila Ousmail a réussi à transposer les airs qui l’ont bercé enfant en un album de chansons à textes.

C’est indubitablement parce qu’il a été bercé dans sa prime enfance par les airs des «Maquisards de la chanson» que lui fredonnait son père au-dessus de son berceau que Koceila s’est juré de composer des chansons à texte.

On ne s’étonnera donc pas que ce jeune de 24 ans n’ait inclus dans cet opus aucune chanson d’amour. Le premier album de Koceila Ousmail, entièrement consacré au combat de ses compatriotes, avec une poésie engagée, est sorti cette semaine, au grand bonheur de sa famille, de ses amis et des amoureux de la chanson kabyle.

En effet, le titre de son album «Tamurt n leqvayel negh» (Notre pays kabyle), à s’y méprendre, est une chanson qui décrit la beauté de cette contrée et qui évoque ses valeureux hommes, qui se sont sacrifiés pour libérer l’Algérie du joug colonial. «Axeddam d amusnaw» (L’ouvrier et l’intellectuel) «Tbaned tsebhit» (Le jour se lève) sont deux chansons aux titres éloquents qui parlent des engagements, des luttes et des droits et devoirs de tout un chacun.

Enfin, ce premier augure d’un bel avenir dans cet art de réveiller les consciences sur des rythmes musicaux. «Si j’ai pu concrétiser ce rêve de sortir un CD, c’est grâce à mon père et à mes amis, membres actifs à la maison des Jeunes de Tamda», confie-t-il de sa voix d’enfant timide. Notre jeune artiste a une vingtaine de chansons qu’il compte retravailler pour être fidèle à sa créativité.

«Si le premier album m’a pris plus de deux ans de travail et de recherche, c’est parce que je voulais trouver mon propre style, sachant qu’en faisant comme tel ou tel chanteur, je n’irai pas loin», dira-t-il en artiste averti.
Ali Boudjelil