Accueil A la une La 10e édition lancée !

TIZI-OUZOU - Festival culturel local Lire en fête

La 10e édition lancée !

114

Le coup d’envoi de la 10e édition du Festival culturel local Lire en fête a
été donné, avant-hier, à la bibliothèque principale de lecture publique. Cette manifestation qui se déroule en plein vacances scolaires de printemps est une occasion pour les élèves des différents paliers de profiter des nombreuses activités culturelles et éducatives programmées.

Cette journée a été marquée par le lancement des clubs de lecture «Green wave» (La vague verte) destinés aux enfants et «une lecture une thérapie» au profit des adultes. Une rencontre autour du monde des dinosaures a été également animée à l’occasion. Des stands d’exposition de livres et des travaux des enfants des ateliers de la bibliothèque et des crèches privés étaient installés au niveau du hall de la bibliothèque, ainsi qu’une exposition de recyclage du papier présentée par la direction de l’environnement et le mouvement associatif.

Comme à son accoutumée, le bibliobus fidèle à ce rendez-vous était présent à la cour du même établissement dans laquelle se déroulait l’atelier de prévention routière, organisé par la sûreté de wilaya. Par ailleurs, des ventes dédicaces étaient également animées par les auteurs Ahcène Mariche, Mohamed Attaf, Brahim Bentaleb, Kaci Sadi et Selma Ounes. Accostée en marge de l’événement, Mlle Goumeziane, directrice de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou, aura eu ses propos : «Ce festival très important tend à renforcer les jalons de notre démarche pour la promotion de la lecture publique au niveau de notre wilaya.

Cette manifestation pallie la pédagogie à l’éducation civique, en vue de l’apprentissage de l’écriture et de la lecture. Plusieurs actions sont menées afin de rapprocher l’enfant du livre. En ce sens, un club de lecture a été lancé durant cette édition et se tiendra d’une manière permanente au niveau de la bibliothèque principale. Des concours, des ateliers ainsi que des jeux éducatifs seront aussi au rendez-vous. Les problématiques liées à la protection de l’environnement, au respect du code de la route, au recyclage du livre seront largement débattues durant cette édition.

La question de la bibliothèque numérique sera également posée, en mettant ses atouts et la place qu’occupe le livre papier dans notre société». Pour sa part, Ahcène Meriche, auteur et poète, dira : «Je participe à ce festival avec mes livres en quatre langues, à savoir tamazight, l’arabe, le français et l’anglais.

Il y a de la poésie et des devinettes ainsi qu’un livre de 268 citations des animaux (il existe en livre et en cartes). J’ai créé un jeu culturel qui consiste à trouver l’auteur d’une citation et un jeu de cartes composé de l’alphabet berbère avec des images. Il y a aussi la citation des objets que j’ai rassemblés dans des boites, dans lequel on y trouve la photo de l’objet et la citation qu’on lui a attribués. J’ai également fait un petit livre de poèmes sur l’environnement dans les quatre langues. Durant cette ouverture, plusieurs personne se sont intéressées à mes travaux et j’ai vendu des cartes».

De son côté, Mohamed Attaf également auteur dira : «C’est toujours un honneur de participer au festival lire en fête parce qu’il y a la lecture et les enfants qui sont partout, ils feuillètent les livres et tout ça les poussent à la lecture. D’une manière générale, ce festival, depuis le temps qu’on le fait, ça a toujours était un succès permanent au sein de Tizi-Ouzou. Pour la vente dédicace, j’ai ramené trois livres, à savoir «La sainte» que j’ai édité aux éditions Achaab, «Les fleurs de mon âme» qui est un petit recueil de poésie et «La voix des astres Samy El Djazairi» qui a été édité en octobre dernier chez Dar el Houda».

Sonia Illoul