Accueil A la une La manif’ qui fait revivre la cité

La manif’ qui fait revivre la cité

Amizour - 13ème Festival du théâtre amateur

162

La ville d’Amizour vibre, depuis avant-hier, au rythme des animations artistiques et théâtrales.

En effet, une ambiance particulière règne, au niveau du Centre culturel Malek Bouguermouh d’Amizour, du 16 au 18 février. Une commune qui a été retenue, comme à l’accoutumée, pour abriter la 13ème édition du Festival du théâtre amateur. C’est aussi une occasion de renouer avec le théâtre pour cette ville, après une année blanche. Cette manifestation nous a habitués à goûter au 4ème art mais aussi à découvrir les nouveaux talents parmi les troupes participantes. Pour l’édition de cette année, le Festival est au mode simple, puisque à la place d’une bonne semaine active, les organisateurs, l’APC et la Ligue communale des activités de jeunes n’ont retenus que trois jours, en plus de la suppression de l’hommage à une personnalité culturelle disparue, comme c’était le cas, au cours des précédentes éditions. Aussi, cette année, le nombre de wilayas participantes a été réduit à quatre. Il est question de Boumerdès, Bouira, Tizi Ouzou et Béjaïa. Ainsi, le nombre de troupes qui participeront au concours pour décrocher le Prix Malek Bouguermouh est réduit à sept.

Pour cette journée d’ouverture, on a noté la belle affiche du spectacle offert par la troupe du Théâtre régional de Béjaïa, avec sa pièce intitulée «Cannibale», mise en scène par Omar Fatmouche. Et à partir de ce soir, la troupe «Assirem» d’Akbou fait son entrée avec la pièce «Cfawa» du metteur en scène Hamza Boukir. Yazid Abdi, commissaire du Festival, pour sa part, a estimé que le comité organisateur a joué sur la qualité à la place de la quantité car, selon lui, les pièces ou les troupes théâtrales retenues pour cette édition ne sont plus à présenter, du fait qu’elles aient été pour la plupart primées dans d’autres wilayas. Reste que le dernier mot reviendra au public amizourois, connaisseur de théâtre, puis des membres de jury. Il est également prévu la participation d’une troupe locale, ce qui fera certainement plaisir au public, qui verra des jeunes talents de la région monter sur les planches. Autrement dit, le programme de ce 13ème Festival du théâtre amateur ne se limite pas aux pièces théâtrales du moment qu’il y aura des spectacles artistiques, des ateliers et conférences.
Nadir Touati