Accueil Culture La troupe El Hanin de Laghouat se distingue

Clôture de la 12e édition du Festival national du chant patriotique

La troupe El Hanin de Laghouat se distingue

202

La douzième édition du Festival national du chant patriotique de Béjaïa, qui s’est déroulée du 26 au 29 décembre au théâtre régional Malek Bouguermouh, a été clôturée dans la soirée de dimanche dernier. Pour la clôture, une fête suivie d’une cérémonie de remise des prix aux lauréats a eu lieu en présence des autorités locales. Pour cette douzième édition, c’est la troupe polyphonique «El Hanin» de Laghouat qui s’est distinguée, en remportant le premier prix. «Notre troupe a présenté une belle prestation.

Le jury était juste dans son appréciation. Je profite de cette occasion pour remercier la wilaya de Béjaïa pour son accueil chaleureux», a déclaré Z. Benyoucef, responsable de la troupe «El Hanin». Pour sa part, la troupe El Wissal d’Alger s’est adjugé la deuxième place, alors que la troisième place de ce concours est revenue à la troupe de la maison de jeunes des Ouacifs dans la wilaya de Tizi Ouzou. Le jury ayant présidé à cette compétition musicale a reconnu la difficulté rencontrée à départager les vainqueurs, tant le niveau était proche.

«Notre mission en tant que jury était difficile, car le niveau de certaines troupes était très élevé, que ce soit dans le côté musical ou phonétique. Du coup, nous avons trouvé des difficultés à les évaluer et à les départager», a indiqué I. Soltani, présidente du jury. À noter que ce Festival, organisé par la DJS de Béjaïa, a vu la participation de quinze troupes musicales issues de quinze wilayas du pays. La remise des prix aux lauréats ne s’est pas arrêtée aux trois premiers vainqueurs.

En effet, le Festival a institué un prix du jury, qui a été remis à la troupe «Citoyenneté» de Mascara, alors que le prix des internautes, qui ont voté via la page Facebook de la DJS, a été attribué à la troupe de Tizi Ouzou. Concernant le prix de la meilleure voix chez les hommes, il a été décerné à un membre de la troupe de la wilaya de Laghouat, alors que celui de la meilleure voix féminine a été décerné à Aridj Sahraoui de la troupe ayant représenté la wilaya de Batna. Placé cette année sous le thème «Les jeunes sont le rempart de la nation et sa véritable richesse», la 12e édition du Festival national du chant patriotique de Béjaïa avait pour objectif, entre autres, «de donner aux jeunes l’opportunité d’exercer et de démontrer leur talent dans le chant patriotique».

Créer également un cadre propice aux échanges culturels est aussi l’un des buts recherché à travers cette manifestation culturelle. «Le festival s’est déroulé dans de bonnes conditions. L’objectif est de créer un cadre favorisant l’interaction entre les jeunes de différentes régions du pays et de nourrir leur esprit patriotique», s’est exprimé le DJS de Béjaïa, en marge de la cérémonie de remise des prix aux vainqueurs de ce festival.

Salma B.