Accueil Culture Le fleuve détourné très applaudie

TIZI-OUZOU - Théâtre régional Kateb Yacine

Le fleuve détourné très applaudie

306

La pièce théâtrale «Le fleuve détourné», roman de l’écrivain Rachid Mimouni, adaptée par Nadia Tidmimt, a été présentée, lundi dernier, au théâtre régional Kateb Yacine de Tizi-Ouzou, en présence d’un nombreux public. La pièce est produite par l’association Igawawen de Larbaâ Nath Irathen. La thématique de la pièce est «l’indépendance confisquée». Les hommes qui ont mené cette terrible guerre ont espéré le plus grand bonheur à cette Algérie, tels les propos de ce combattant qui raconte ses faits avec ses compagnons d’armes qui sont tombés au champ d’honneur.

C’est la désolation totale car ils se retrouvent dans une indépendance porteuse de désespoir. Tout au long de la pièce qui se déroule dans une prison et un hôpital, les comédiens au nombre de sept, dont une femme (épouse du combattant), mettent en exergue ce désenchantement que vit la population algérienne depuis l’indépendance.

Chacun des comédiens s’est acquitté honorablement de son rôle : Jugurtha Laskri dans le rôle du fils du combattant (rôle joué par Djamel Temmar), Belkacem Amara dans le rôle du personnage appelé tout simplement «25», Melissa Sekhi dans le rôle de l’épouse du combattant), Anis Mézani dans le rôle de Rachid, Omar joué par Yacine Sassi et Khaled dans le rôle du maire durant le parti unique. «L’association a rencontré d’énormes problèmes dans la réalisation de cette pièce. Il faut rendre un grand hommage à cette équipe d’Igawawen qui a refusé de baisser les bras et encore moins abandonner le projet entamé en 2017/2018.

M. A. Tadjer