Accueil Culture Les associations culturelles en léthargie

Larbaâ Nath Irathen

Les associations culturelles en léthargie

73

Cela fait une belle lurette qu’aucune activité culturelle n’a été organisée au niveau de la localité de Larbaâ Nath Irathen, au grand dame de la population. Pourtant, de nombreuses associations existent au niveau de la localité en question, malheureusement aucun signe de vie n’est donné par ces dernières depuis des mois, au point d’inquiéter les citoyens de ce silence.

Elles semblent comme plongées dans une léthargie totale, «décevant la population à plus d’un titre surtout les enfants», dira une mère de famille lisant les nombreuses affiches placardées sur le mur de la mosquée, sise au niveau du chef-lieu en question. «J’ai cru apercevoir un programme d’une association quelconque, finalement ce n’est qu’un avis de décès», dira cette mère de famille.

«Même durant les vacances d’hiver écoulées, aucune activité digne de se nom n’a été organisée. Il n’y a pas si longtemps à la même période de l’année, de nombreuses activités sont organisées par les nombreuses associations, alors que pour cette année rien en vue.

C’est vraiment dommage», s’exclame notre interlocutrice. Effectivement, le rôle des associations est primordial dans la société, galvanisant les nombreuses potentialités que ce soit en musique (chant, danse), les arts (peinture, sculpture…) ou encore le sport, toutes disciplines confondues.

La masse juvénile avide de loisirs se rabat sur les nombreuses manifestations organisées en grande pompe par ces dernières. Le travail qu’elles font est remarquable, elles ont un mérite à plus d’un titre. Malheureusement, avec cette léthargie et se vide laissé, beaucoup de jeunes semblent désespérés.

Bien que de nombreuses associations activent encore et sont sollicitées pour se produire en spectacle à l’extérieure de la localité, mais la population locale ne cesse de les interpeler pour penser à organiser des activités au niveau de la localité de Larbaâ Nath Irathen.

Y. Z.