Accueil Culture «L’intégrisme religieux est la pire des maladies»

Conférence Rachid Boudjedra, à Aokas

«L’intégrisme religieux est la pire des maladies»

236

à l’invitation du café littéraire d’Aokas, Rachid Boudjedra a animé une conférence, samedi dernier, au centre culturel local. L’écrivain a présenté son dernier livre «La dépossession» et dédicacé quelques-uns de ses autres romans.

Devant un public très nombreux, le romancier a saisi l’occasion pour s’expliquer sur certaines polémiques qui l’ont concerné, disant que la politique ne l’intéressait pas. Parlant de son livre, il a abordé la situation que vit le pays, estimant que «l’intégrisme religieux est la pire des maladies».

Son roman nouveau roman consiste en une remémoration de la période coloniale, mais aussi une lecture du développement de l’Algérie depuis l’indépendance, avec tous les maux qui l’ont émaillé, comme la corruption et l’intégrisme religieux. Après la conférence, le public présent est beaucoup intervenu, dans un débat riche et instructif, de l’avis même du romancier Rachid Boudjedra qui a exprimé son «plaisir devant tant d’intérêt, d’implication et de curiosité».

A. G.