Accueil A la une L’Orchestre féminin exporte l’œuvre de Sadek El-Béjaoui

PARIS - Centre culturel algérien

L’Orchestre féminin exporte l’œuvre de Sadek El-Béjaoui

429

L’Orchestre féminin de l’association Ahbeb Cheikh Sadek El-Béjaoui, après avoir mis sur le marché un nouvel album 100% féminin, intitulé Cfawat N Ccix Sadeq Abdjaoui (Souvenirs de cheikh Sadek El-Béjaoui), s’est envolé, à la fin de la semaine dernière, vers Paris. Un voyage entrant dans le cadre de la promotion de cet album, qui sera présenté, aujourd’hui. Arrangé par le musicien attitré Bazou, il retrace les œuvres classiques du défunt maître Cheikh Sadek El-Béjaoui. «Le spectacle de Paris aura lieu samedi 7 mars, au Centre culturel Algérien à partir de 20h00. Nous avons un programme varié, qui comporte la présentation de notre nouvel album. Nous ferons également une vente-dédicace sur place», a-t-on indiqué.

S’agissant du programme à venir de l’Orchestre féminin, sa responsable a indiqué «qu’il y aura sûrement deux autres grands spectacles à Alger et Béjaïa». Unique en son genre, en Algérie, cet orchestre est composé de : Sonia Bouyahia, chef d’orchestre, Madina Yahyaoui, chef d’or – chestre, Célia Zidelmal, violoniste interprète, Narimane Meddas, violoniste interprète, Lydia Khodja, percussionniste,Yasmine Rabet, percussionniste,Yasmine Bouyahia, luth interprète, Belinda Orif, pianiste, Rayane Boufeniche, luth interprète, Narimane Oulebsir, banjo interprète, Anissa Lakel Kuitra, interprète,Yasmine Aissani, luth inter pr ète, Anais Rabet, violoncelle, Sara Bouzid, contrebasse, Leatitia Zidelmal Kuitra, Massilia Yousfi, violon, et Nesrine Rabet Kuitra.

Cela dit, ces musiciennes interprètes, à travers leur riche programme, en musiques andalouse, kabyle et autres variétés algériennes et maghrébines, ont certainement réussi à transporter le public du Centre culturel algérien de Paris vers d’autres horizons, tout en leur faisant découvrir la musique bougiote, telle que transmise par le grand maître Sadek El-Béjaoui.
A. Hammouche