Accueil Culture «Mon plaisir c’est de réaliser des objets qui plaisent»

Portrait - Slimane Tamoud, artisan vannier

«Mon plaisir c’est de réaliser des objets qui plaisent»

78

Slimane Tamoud est vannier du village de Maâtkas, situé à 20 km du chef-lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou. Son chapeau vissé sur la tête, le visage marqué par le temps, son esprit reste jeune et jovial. Avec dextérité, le septuagénaire tresse des objets utilitaires ou décoratifs, tels des paniers à figues, à olives, à œufs…

Il dit donner libre court à son imagination, avec différentes techniques de tressage artisanal. Depuis trente ans, il a créé des dizaines de modèles, en roseau, oléastre ou lentisque, ses matériaux préférés, qu’il récolte dans son village, dans un champ abandonné pas loin de la mosquée, avec pour seul matériel un couteau a bout légèrement recourbé et une paire de ciseaux. On le trouve près de chez lui, assis sur une chaise, une table devant lui sur laquelle sont exposés des spécimens de son savoir faire qu’il fabrique dans son atelier de Maâtkas.

Da Slimane, comme tout le monde l’appelle, nous confiera qu’il a appris tout seul ce métier, en démantelant un panier pour comprendre comment il a été fabriqué, «et depuis, cette passion ne m’a plus quitté», dira-t-il. Il tiendra à souligner : «Je ne travaille pas pour l’argent, j’ai ma retraite qui me suffit, j’aime ce métier que je le fais par passion. Mon plaisir est de réaliser des paniers et des objets qui plaisent».

Il nous confie prend tout son temps pour expliquer son travail aux gens, «sans chercher absolument à ce qu’ils m’achètent quelque chose». L’artisan dit souhaiter transmettre son savoir faire à la jeune génération, il dira à ce propos : «J’aimerais apprendre aux jeunes ce métier, bénévolement, mais je ne peux pas les prendre en charge financièrement». Da Slimane est infatigable.

Pour sa passion, il n’hésite pas à faire des kilomètres afin d’exposer ses objets, il répond toujours présent aux différentes directions qui font appel à son savoir-faire lors des différentes manifestations. Il a exposé dans environ 27 wilayas du pays.

Sonia Illoul