Accueil Culture Ouverture prochaine d’une galerie

TIZI OUZOU - 10e Salon Djurdjura des arts plastiques

Ouverture prochaine d’une galerie

106

La 10e édition du Salon Djurdjura des arts plastiques a été lancée, samedi dernier, à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou. Une visite très intéressante à travers des expositions d’œuvres d’art permet au visiteur de découvrir les jeunes talents de cet art de plus en plus prisé par les enfants et les jeunes. «C’est une occasion pour les artistes participants, une centaine dans cette 10e édition, dont des autodidactes, de se retrouver, d’avoir des contacts et d’échanger des expériences et des idées.

En outre, une galerie d’art sera prochainement lancée au niveau de la nouvelle structure du théâtre de verdure. C’est pour la première fois que la wilaya de Tizi Ouzou se dote d’une telle galerie, à l’instar des autres wilayas», affirme-t-on chez les promoteurs de la manifestation. Il est à rappeler que la maison de la culture Mouloud Mammeri, la bibliothèque principale de lecture publique ainsi que l’École des Beaux-arts d’Azazga sont présentes en force à ce Salon, afin d’y exposer le travail réalisé par les jeunes et moins jeunes talons avec amour et passion.

De même, la direction de l’éducation est impliquée dans cette 10e édition. De même, il a été mis en exergue le fait que la gent féminine soit présente en force, elle qui est gardienne des traditions et de l’authenticité à travers la wilaya. Elle est en outre visible sur les tableaux exposés, assurant de nombreuses tâches tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison. Si le patrimoine culturel est encore vivace de nos jours, c’est justement grâce à la femme qui ne ménage aucun effort pour sa préservation et sa vulgarisation, assure-t-on. Aussi lors de la cérémonie d’ouverture, les présents ont eu le plaisir d’écouter et de suivre une performance artistique «Tudert».

Une mise en scène de la chanson «Denia» de Kamel Messaoudi en tamazight sur fond artistique réalisé par un groupe d’artistes. Un passage très applaudi. Les présents ont eu beaucoup de voir à ce Salon des enfants et des jeunes talents en dessin exécuter des œuvres sous la direction de leur animateur. Chacune et chacun dessine une maison bien propre, des rues nettoyées, un environnement qui revient comme actualité, pour exprimer leur aspiration à voir leur village aussi propre que possible.

M A Tadjer